unnamed

The evolution day : bilan très positif !

Samedi 8 mars, je participais à un évènement très différent de ceux que j’anime habituellement. Point d’aiguille en fête, de savoir-faire et création ! Ici, on va parler écologie, petits gestes pour la planète, et grandes idées d’entrepreneurs.

Ca a été pour moi l’occasion de rencontrer plein de jeunes entrepreneurs très dynamiques et positifs, avec de belles idées :

  • Carrotmob : apporter à des commerçants locaux la possibilité de financer des bonnes actions environnementales en organisant des « flahsmob » dans leurs locaux.
  • Disco Soupe : sensibiliser au gaspillage alimentaire, en organisant un grand repas avec des légumes et fruits invendus. Ce jour là, il y avait des tonnes de barquettes de Framboises qui allaient être jetées car… le code barre avait été oublié ! Imaginez la surprise en découvrant ce type de gaspillage…
  • Ticket for change : qui organise un tour de France en 10 jours pour de futurs jeunes entrepreneurs, afin qu’ils puissent partir à la rencontre d’acteurs engagés, d’entreprises qui à leur niveau changent le monde. Leur ambition est d’inspirer, fédérer et mettre en action la future génération d’entrepreneurs du changement.

 

Tout ceci a été rendu possible grâce à Anouk, qui organisait cet évènement pour le lancement de son magazine web « Homo Alternatus », qui se veut déclencheur de changement urbain par des petits gestes.

Une petite déception personnelle (donc, qui n’engage que moi !) cependant, avec « La fausse boutique » (un concept store urbain de créateurs), qui à mon sens, ne collait pas au tableau global, en vendant certes du made in France, mais les produits n’étaient pas bio, avaient une composition chimique assez (voire très) contestable, ou à base de cuir, de musc et autres produits prélevés sur des animaux…

Il y avait les équipes d’Arte, d’Ecoplus.tv pour venir immortaliser l’évènement en image. Et franchement, au regard du nombre de personnes venues participer à l’évènement, je dirais que c’était un joli succès. J’ai évidemment lorgné sur les ateliers de cosmétique naturelle (on se demande bien pourquoi hihi ;)).


En ce qui me concerne, j’ai été agréablement surprise par le succès de l’atelier tricot / crochet que j’ai organisé. Je n’avais jamais eu autant d’hommes à un atelier, qui de plus, sont restés pour certains pendant quasiment toute l’après midi, tellement ils sont tombés amoureux du déstress que cette activité provoque (ce sont leurs mots, pas les miens) 😉

Bref, j’ai passé une super après midi, au milieu d’acteurs qui me parlent personnellement, je ne me suis pas du tout sentie « à côté de la plaque » malgré le fait que je n’étais là « que » pour initier aux arts de la laine, ce qui en soit, n’est pas forcément initiateur de profonds changements écologiques. Mais le fait main reste probablement un pas de plus vers l’autonomie !

Je vous invite à regarder la petite vidéo de 5 minutes réalisée par Ecoplus.tv :

Merci à mon amie Nina pour les photos de l’atelier, sans elle je n’aurais pas grand chose à vous montrer 😉

On n’a jamais assez d’évènements positifs sur le changement des mentalités quand à la préservation de nos ressources, de nos valeurs humaines, le tout dans la bonne humeur sans culpabilité.
Je souhaite un joli succès à Homo Alternatus, et j’espère que d’autres évènements auront lieu !


Articles similaires

6 réflexions sur “ The evolution day : bilan très positif ! ”

  1. Ca fait du bien de voir ça, ce dynamisme et cette bonne humeur.
    Est-ce que cette manifestation a réussi à toucher des gens de milieux sociaux différents ?

  2. Pas sûre que le tricot ne soit pas initiateur de changements écologiques. Petit à petit une partie des personnes qui tricotent ou qui cousent se posent des questions sur l’origine des matières premières et se tournent vers des matières moins polluantes. Et puis tricoter une grosse pièce ça prend plus de temps que d’acheter un pull et ça enseigne la valeur des choses, ce n’est pas qu’une question de prix mais aussi d’effort et de temps passé. Ca pousse à moins consommer parfois.

  3. Tout à fait en accord avec Les propos de Lydia, j’ajoute que je suis fileuse et que j’observe un courant important de  » contamination  » dans ce domaine et de façon plus ample dans tout ce qui touche au fait main et aux fibres de façon très large. J’y perçois aussi une sorte de  » retour aux sources  » et à des valeurs qui furent celles de mon enfance ( j’ai 51 ans) et encore plus celles de mes grands parents, à savoir le sens de l’effort, la valeur du temps passé à faire soi même, l’envie d’acquérir des compétences techniques, la fierté de faire soi même. Et au travers de toutes ces activités, dans les blogs et les forums, se fait jour une envie de consommer utile ( il peut être jugé utile de faire de la déco chez soi), durable et recyclable, avec des matières premières récoltée dans le respect et dans le cycle naturel de la vie ( pas dans le forçage) et un éloignement progressif du  » tout, tout de suite ».
    La prise de conscience est bien là de cette évolution de nos environnements, le mouvement d’initiatives se fait en particuliers chez les trentenaires et plus jeunes d’après ce que j’en vois de mon petit coin de lorgnette. Et le tricot comme le crochet, passé l’effet de mode des activités vintages qui ont fait sensation l’année passée, sont des redécouvertes de savoir faire aux vertus multiples.
    Merci pour ce reportage, et oui malgré l’aspect bobo des ces gens aux drôles de chapeaux ( comme dit dans le reportage) je trouve rassurant que de tels élans se fassent jour !

  4. Bonjour.

    Comment faire pour savoir la taille en cm pour un patron ou il est seulement indiqué comme ceci, ( 12/14 ans.

    Si vous avez des trucs ou bien un lien pour que je puisse me démêlé de tout ça.

    Merci.

    Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *