20141205_125217

Super Marius (recette naturelle)

Je sors de ma tanière le temps de partager avec vous une petite recette toute simple et super économique. Il y a de nombreuses années, nous avons décidé avec chouchou d’abandonner pour de bon les lessives du « grand public », à cause d’une part de la quantité de saloperies qu’elles contiennent et d’autre part de leur prix. Il faut avouer, payer plus de 30 euros pour 3 litres de produits toxiques, irritants, c’est franchement l’arnaque. Surtout quand en plus de ça, les marques vous baladent à coup de greenwashing (comme toutes les lessives « arbre » ou « vert » de super marché).
Pendant un moment, nous sommes passés aux noix de lavage. C’est pas mal, super économique (un sachet de noix coute environ 8 euros et nous durait plus de 6 mois à deux). Mais franchement, pour le linge grand teint (draps, serviettes) je n’étais pas ultra convaincue (probablement psychologique en partie). Du coup, il m’arrivait d’alterner avec des lessives « vraiment bio ». Par là, je veux dire celles qui ont une vrai charte engagée, sous le label Nature & Progrès. Mais idem, ça coute un rein.

Quand j’ai commencé à me renseigner sur les couches lavables, pour bébé, c’est là que j’ai enfin trouvé THE super lessive.

Saviez-vous que plus de 95% des savons de marseille que vous achetez n’en sont pas ?? Saviez-vous qu’un savon de qualité doit contenir minimum 72% d’huiles végétales, et zéro glycérine pour ne pas encrasser ? Moi je l’ignorais, et pourtant, ça fait des années que je regarde de près les compositions de ce que j’achète.

Enfin bref, je voulais donc partager avec vous ma super recette : Lessive naturelle économique au savon de Marseille (qui lave super bien et qui ne sent pas du tout mauvais contrairement aux idées reçues).

Concernant les copeaux de savon, j’ai opté pour Marius Fabre, un des derniers fabricants de savon de Marseille selon la tradition, véritable, avec uniquement de l’huile d’olive et rien d’autre. Vous le trouverez sur leur site internet, voire même moins cher sur greenweez (11 euros le kilo).

Il vous faudra :

  • Un bidon de 3l
  • 75 gr de copeaux de savon de Marseille véritable (sans glycérine). Si vous voulez vraiment une lessive « concentrée » vous pouvez monter à 100gr de copeaux

C’est tout !

  • Râpez (si votre savon est entier) ou déposez (si vous avez dejà les copeaux) au fond d’une bassine 75gr de copeaux de savon de Marseille
  • Rajoutez 2 litres d’eau bouillante
  • Mélangez le tout de façon très homogène jusqu’à ce que les copeaux fondent intégralement (vous pouvez vous aider d’un mixeur à soupe si besoin, mais moi j’y arrive très bien avec une simple cuillère en bois)
  • Laissez légèrement refroidir
  • Rajoutez 1l d’eau claire.
  • Versez le tout dans votre bidon de 3l : votre lessive est prête !

Vous pouvez éventuellement la diluer un peu si vous la trouvez encore trop concentrée.
Vous pouvez mettre quelques goutes d’huile essentielle pour le parfum / l’action désinfectante antibactérienne (par exemple : tea tree, lavande, citron…)
Vous pouvez rajouter dans votre bac à lessive du percarbonate pour son action super blanchissante (testé et approuvé sur du linge taché de sang, à 15 degrés, avec cette lessive et le percarbonate)
Et dans le bac adoucissant, tout simplement du vinaigre blanc pur !! Il est un excellent anti-calcaire, détartrant, désinfectant, désodorisant 😉 Et son prix est dérisoire.

Et attention ! si vous comptez environ 11 euros pour la boite de 1Kg de copeaux, qui permet de faire environ 40 litres de lessive. Celà vous fait un prix de revient d’environ 0,275 euros le litre. Franchement, qui dit mieux ??
Le tout dans tensioactifs chimique allergisants toxiques.



Articles similaires

51 réflexions sur “ Super Marius (recette naturelle) ”

  1. merci pour ce partage! Vous avez fait votre part là!!!!(je me réfère aux colibris!)
    Je vais vous suivre et essayer, et si je suis convaincue,je ferai suivre!
    Profitez bien de ces jours « tranquilles » avec bébé!

    1. comme pour une lessive « classique » je dirais environ 1 à 2 bouchons en fonction de la dureté de ton eau / de la saleté du linge :)

  2. Ta recette me semble meilleure que ce que j’avais fait quand mes enfants étaient bébés : j’utilisais des copeaux de savon de marseille, avec les mêmes avantages que tu donnes. J’aime en particulier l’odeur qui sent vraiment le propre. Cela me rappelle les lessives à la main en vacances.
    Par contre, j’ai fait l’erreur de mettre directement les copeaux dans la machine, sans les dissoudre… cela a finit par colmater complètement le tuyau d’évacuation (avec le calcaire, chez nous l’eau est très dure). Bref, inondation, panne lave linge, et retour aux lessives traditionnelles à la demande de mon chéri qui refuse de démonter tous les 2 mois le lave-linge…

    1. oulala ma pauvre… avec une telle expérience que comprend tout à fait ! tente de les faire fondre à l’eau bouillante 😉 😉

  3. Super info, je me demandais justement comment utiliser les copeaux (dilués ou pas). Naturalia en vend également (100% savon sec concentré à 92% d’huile végétale;sans parfum,sans colorant,PH neutre, sans conservateur,sans phosphate, sans anti-oxydant) 2kg à 15€50.

  4. Ouuaaaahhh ! Merci pour ce partage :)
    Je navigue de lessive « verte » en lessive bio, avec parfois quelques démangeaisons et des insatisfactions quant à la qualité du rendu sur le linge ou de l’odeur….
    Je vais tester cette recette qui n’a pas l’air trop compliqué !
    Bonne continuation :)

  5. Recette adoptée testée et approuvée depuis de nombreuses années ici. Parce que la lessive pour 7 personnes ça peut vite coûter un bras!!

  6. Oups !!! cette recette me ramène 20 ans en arrière quand mes enfants étaient petits, il n’y a rien de meilleur que le VRAI savon de Marseille et pourtant j’ai repris le chemin du supermarché pour acheter ma lessive. Je pense que je vais me laisser retenter. Cela fait plaisir de voir que les vieilles recettes ont toujours de beaux jours devant elles et plaisent aux plus jeunes.
    Merci
    Bonnes fêtes à vous trois

  7. fabre a d’excellents produits. J’utilise le savon noir pour laver par terre et mon mari qui doit se laver les mains régulièrement utilise celui pour les mains : plus aucune irrritation depuis !
    Le percarbonate, tu le trouves où ?
    Profite bien du p’tit bout, ça grandit trop vite.

  8. Merci Elise, ça fait longtemps que j’y pense mais je n’ai jamais passé le cap… me cachant (oui je l’avoue) derrière les lessives « écologiques » bien que ce ne soit pas « donné ». Je crois que je vais m’y mettre, merci. Prends bien soin de toi et de ton petit bout! Qu’un arc-en-ciel soit au dessus de lui en permanence…

  9. J’utilise aussi cette recette depuis quelques années! C’est très bien pour les vêtements « du dimanche » (pas vraiment sales quoi), mais vu nos métiers (ébéniste et vigneron), nos vêtements de travail demandent quelque chose de plus fort… alors je jongle, un bidon pour les vêtements de travail, et mon bidon maison pour le reste!

  10. Merci Elise pour cette expérience partagée. Je vais tenter de trouver ces copeaux, ma Bioccop en vend en vrac mais je n’ai jamais regardé en détail leur composition. Pour le vinaigre blanc, je connais et le résultat est parfait, d’ailleurs je ne mets plus que ça aussi dans le lave vaisselle pour remplacer le liquide de rinçage car je me doute qu’il doit bien rester des résidus de ce produit sur la vaisselle … La vaisselle est étincelante.
    Bébé ne va pas craindre les allergies avec ces lavages 😉 gros bisous à vous trois.

  11. Rien à voir, mais sais tu que tu peux faire ton propre liniment pour bébé, j’en fais pour Lison est c’est nickel, naturel et surtout très économique
    Greenweez mon fournisseur officiel (après l’allaitement je suis passé au lait bio de demeter)

  12. Hello, je lis régulièrement votre blog . Oui pour les couches lavables , la lessive la plus naturelle est le mieux . Attention cependant au savon de Marseille qui peut laisser un dépôt, encrasser la couche et limiter l’absorption .
    Ce que j’utilisais pour réduire la quantité de lessive était une boule de lavage . J’en avais une à part pour les couches.
    A bientôt !

  13. Merci
    Je ne savais pas qu on pouvait utiliser les copeaux dilués en machine. J utilise aussi le vinaigre c est bon pour le tartre de la machine et ça evite de se gratter â cause des adoucissants

  14. Merci pour cette recette. Il est vrai que quand on passe aux couches lavables c’est un peu casse tête de trouver une lessive correcte. Du coup je vais peut être tenter ET la lessive Et les lavables (en tout cas les culottes d’apprentissage parce que « bébé » arrive à la fin de la période couche).
    A bientôt et bon pouponnage

  15. Merci Elise…j’utilise ta préparation à l’aloe vera depuis 1 petit moment et ma peau et mon porte monnaie s’en portent très bien
    Qu’en est il du savon en copeau pour les vêtements noirs…? Est ce que ça ne les décolore pas plus vite? Pas de traces blanches?
    Bises , encore merci et félicitations pour ton petit garçon..

  16. Super idée, merci pour la recette. Rien ne vaut le bon vieux savon de Marseille à l’ancienne, c’est bien vrai. J’espère qu’ils livrent au Canada.

  17. Merci Elise, ça me donne envie de retenter l expérience. Je l’ai fait pendant un an. Je rappais au couteau econome, mon savon de Marseille du supermarché, et je le faisais fondre avec de l eau dans une casserole. J avais trouvé pleins d astuces géniales sur le site de raffa ( le grand ménage).Mais je ne trouvais pas de percarbonate alors le blanc devenait…gris. J en ai trouvé la semaine dernière chez botanic. Je suis alors repassée à la lessive verte du leclerc, , mais à la lecture de ton billet ça me tente de réessayer. J aime beaucoup les savons de marius fabre, je n’ai que cela à la maison et tout mon ménage est fait avec leur savon noir super économique. Merci pour les liens, c’est très instructif.

  18. Ma recette est à peu près la même que la votre, Elise, toutefois si je peux me permettre il est aussi conseillé d’ajouter dans la préparation un peu de bicarbonate de soude pour éliminer les mauvaises odeurs qui peuvent à la longue rester dans le lave-linge. C’est un conseil du savonnier chez qui je me procure mon savon de Marseille.
    Il conseille aussi d’y ajouter une noix de savon noir si on lave du linge très sale,
    Cordialement,

  19. Merci pour cette recette et pour avoir pris le temps de la partager avec nous, j’ai moi aussi essayé les noix de lavages qui ne m’ont pas du tout convaincue. Il faut dire que comme Claire j’ai testé en mode vraiment sale.
    Je vais pouvoir suivre tes conseils et expérimenter en mode travaux encore une fois !
    Prends bien soin de toi et de votre petit amour, bises.

  20. Moi aussi, j’ai laissé tomber les noix de lavage car elles rendaient le linge clair ou blanc gris et que les odeurs des affaires de sport de Chéri ne partaient pas… J’avais essayé la lessive au savon de Marseille mais on n’arrivait pas à bien le diluer malgré l’eau chaude. Par contre, on a aussi adopté le vinaigre depuis longtemps, un produit tout à fait magique. Peut-être que je me laisserai tenter par ta recette, ça devrait marcher avec du savon fait maison aussi. D’ailleurs, ça t’intéresserait que je t’envoie du savon fait main??? Pas de souci si ça ne te branche pas, hein… Profite bien de ton boubou, à bientôt.

    1. ahh tu fais partie de celles qui font leurs savons ?? la classe :) moi j’ose pas trop (avec la soude etc..) pour le moment (grossesse / allaitement). on s’est mis par contre tous aux savons saponifiés à froid (achetés) :) c’est très bien !

      c’est dommage pour ton essai qui n’a pas bien dilué. ton eau était suoer chaude ? tu peux tester peut etre avec un mixeur à soupe ?

  21. Tu confirmes mon envie et la recette à appliquer. Suite à mon désir de faire mes savons moi-même, j’ai filé le virus à mon père. Finalement, il les fait tous et j’attends que ses savons soient prêts (1 mois de séchage) pour me lancer dans la lessive maison en les rappant.
    Pour le vinaigre, j’applique cette technique depuis quelques temps et déjà, ça a bien changé notre rapport au linge (plus agréable).

  22. Top top top, merci beaucoup !!!!! Et j’en profite pour dire merci aussi pour In the loop que j’utilise encore beaucoup mais que j’ai découvert après sa fermeture, du coup plus moyen de vous remercier pour les super conseils !

  23. Je confirme un truc dit plus haut (mais je ne sais plus qui, désolée) : le savon de Marseille doit vraiment être parfaitement dilué, car il peut laisser un dépôt dans les tuyauteries et sur le linge.
    Ce que je fais : je mets une boule de lavage pour utiliser moins de lessive + vinaigre blanc à chaque lessive + toutes les 10 lessives environ, je fais une lessive à très haute température avec du linge qui ne craint pas (les draps par ex., les couches lavables aussi) histoire de refaire fondre les éventuels résidus de savon

  24. Après 2 ans et demi de couches lavables lavées à la lessive de savon de Marseille, j’abonde. Mais attention au vinaigre blanc qui attaque l’élastique des surcouches ! (et paraît-il les joints de la machine…)
    Et avec le savon, ne pas oublier le « décrassage » mensuel pour ne pas perdre la capacité d’absorption…

    Je vous souhaite de beaux moments avec votre tout petit :)

  25. Bonjour Élise,
    Merci pour ce partage (et tous les autres au passage)
    J’utilise depuis de nombreuses années les noix de lavage pour toutes les lessives « foncées ». Mais j’ai dû me rabattre sur de la lessive « normale » donc pleine de phosphates pour le blanc, car malgré l’utilisation d’oxygène, le blanc prenait une sorte de voilage grisâtre pas très joli.
    Grâce à votre mot, je viens d’apprendre bcp de choses sur le vrai savon de Marseille.
    Cette lessive sera mon prochain DIY.
    Biz et bonne suite avec BB

  26. Moi aussi je fais partie de celles qui au début, on mit les copeaux direct dans machine dans les dissoudre!!! Mais c’était il y a des années! Sinon la méthode que t’utilises, je l’applique depuis longtemps et car je très bien. Pour certaines tâches, il vaut mieux frotter un peu avant pour être sûre que ça parte mais dans l’ensemble c’est vraiment satisfaisant, vu le prix et la facilité de réalisation. Et le savon. Parfois je le mixe, carrément! Je le coupe grossièrement avec un couteau géant, et hop, dans le mixeur. Attention, il faut vraiment un mixeur puissant type thermomix et préparer des cubes de savon de 3cm env.

  27. Je fais aussi ma lessive maison depuis des années et mon chéri y est acquis maintenant. J’y ajoute par contre quelques cristaux de soude et des huiles essentielles. Je ne connaissais pas l’astuce du percarbonate et je suis très preneuse. Ces derniers temps, ayant fini mon dernier pain de savon, je désespérais d’en retrouver un « vrai », là, tes conseils vont me permettre de me réapprovisionner enfin. Merci pour ce partage et, surtout, belle et douce année à vous trois.

  28. Je te rejoins complètement dans ta lutte anti lessive-cracra ! J’ai longtemps cherché la recette de lessive naturelle parfaite, et tout comme toi je n’ai pas été convaincue par les noix… j’avais l’impression de n’avoir rien mis du tout dans ma machine lorsque j’en utilisais !
    Je vais m’empresser de tester ta recette ! Merci 😉
    Profite bien de ton tout petit bout,

    Au plaisir de te lire prochainement !

  29. Merci, Elise, je cherchais justement tes arguments pour me convaincre! Et la perspective de ne plus rester stotchée devant le rayon lessive au supermarché me donne des ailes 😉 (Et puis, bonne année!)

  30. Génial, merci Elise pour cet essai, test et recette! Je suis tout à fait convaincue par ta démonstration, le bien-fondé de produits plus simples et moins industriels, et la facilité de fabrication de cette lessive, je l’essaierai c’est certain!

  31. Bonjour,
    J’ai découvert cette recette de lessive, j’ai testé et j’approuve. Mais j’ai quelques questions. Pour les huiles essentielles, on en met dans le bidon de lessive ou dans la boule de lessive (et combien de gouttes ?), pour le percarbonate, peut-on utiliser le bicarbonate ? on le met dans quel bac et en quelle quantité ? Idem pour le vinaigre blanc ?
    En parcourant les commentaires, certains parlaient que le savon encrassait la machine, est-ce vraiment le cas ?
    Sinon, merci pour cette recette et à bientôt de vos réponses.
    Bonne journée.

    1. Alors mes réponses :
      le bicarbonate c’est pour détacher la couleur
      le percarbonate pour le blanc

      à raison d’une C à S dans ta machine à peu près (donc je dirais à mettre après, au besoin).
      Pour une lessive qui détache +++ (cas salissants) tu peux rajouter 1 C à S de cristaux de soude.

      tout ceci se met dans le tambour directement
      enfin si ton savon de marseille est SANS glycérine, il ne va pas encrasser. (rares sont ceux qui sont sans glycérine, Marius Fabre en fait partie, ne jamais mettre les copeaux directement)
      le vinaigre se met dans le bac de l’adoucissant

      1. Merci beaucoup pour votre rapidité. J’avais suivi scrupuleusement vos conseils et j’avais acheté les copeaux de Marius Fabre. Je suis vraiment contente de faire ma lessive moi-même grâce à votre recette super simple.
        Bonne soirée.
        Christine

  32. J’utilise moi aussi du savon pour la machine, Mais directement le savon noir liquide de Marius Fabre qui est fabriqué à Salon de provence , on peu d’ailleur visiter l’usine, petite et cette odeur …génial à voir si vous venez par ici ! Parfait pour tout : vitres, sol, lessive, chien ( oui oui car anti bébêtes!!) même les chevaux !! Donc écologique et économique !

  33. Merci pour cette recette! Est-ce que cette lessive peut aussi être utilisée pour la laine et autres vêtements délicats? Je n’ai pas trouvé les copeaux de savon Marius Fabre mais j’ai trouvé du savon de Marseille en paillettes (sans glycérine apparemment) sur le site d’Aroma-Zone, j’espère que ça fera l’affaire pour un premier test…

  34. Merci Elise pour ton article que je découvre! J’ai également dans l’idée depuis un moment de passer à la lessive au savon de marseille et il ne me manquait que ton tuto. Habitant aux alentours de Marseille nous avons la possibilité d’acheter aussi directement à l’usine notre savon et nos copeaux. Je te donne le lien si d’aventure ça t’intéresse, c’est encore une des rares usines qui fabrique le vrai savon de marseille.
    http://www.savon-de-marseille-boutique.com/home/46-les-copeaux.html
    J’ai vérifier c’est bon 72% d’huile végétale et zéro glycérine!
    Bref encore merci

  35. C’est super mais quelle quantité devons nous mettre? Est ce qu’un bouchon classique de lessive suffit?

  36. Bonjour!
    J’ai fait mon 1er bidon de lessive maison avec du savon de Marseille. Je remarque que la lessive a tendance à se modifier, à se « séparer  » (je ne sais pas si je suis très claire…). Du coup, elle s’écoule mal du bidon et n’est pas homogène alors que j’avais bien mélangé au départ. Ça vous est déjà arrivé? Que puis je faire? Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *