Retour aux plaisirs simples

Après un nouveau passage à Lyon pour le travail, me voilà de nouveau dans mon chez-moi qui me manquait cruellement. Lyon est une jolie ville, mais quand peut en profiter, ce qui est rarement le cas pour moi quand j’y vais.

J’ai passé tellement d’années enfant à ne pas pouvoir vivre dans ma maison, parceque ma mère était malade, à être chez des inconnus en attendant qu’elle guérisse de nombreux mois… Home sweet home, le meilleur endroit de l’univers ! Je réalise à quel point être loin de mon nid m’épuise, me vide, et me stresse.

Après une semaine à l’hotel, à défaire et refaire des échantillons en matant un film sur le lit le soir, sans rien produire qui ne me plaise, je suis heureuse que cette journée annonce un bon retour aux choses simples.

Ce blog qui d’habitude est orienté très factuel, j’ai un peu envie en ce moment de l’orienter un peu plus sur le perso, pardonnez donc mes lignes qui ne ressemblent pas vraiment à ce que je publie d’habitude.

Un peu de laine, d’un écheveau que je conservais dans un coin précieusement. J’ai toujours eu du mal à me lancer avec la laine variée. Pourtant, chaque écheveau de Hedge Hog me semble être une oeuvre d’art. Pour éviter une énième déconvenue, je me suis lancée dans un simple projet en jersey. Parce que mon projet rainbow ne va nulle part en ce moment, et que j’en ai marre aussi des règles et contraintes que je me fixe, je voulais un projet easy. Une belle surprise avec cette laine mérino qui a le touché de la soie, un bonheur à tricoter et à regarder : les couleurs s’amusent toutes seules dans l’ordre qu’elles veulent, sans que je ne sois à l’origine ni ne maitrise leur emplacement.

Un thé Tchai, du radiohead dans le salon avec le chat lui aussi heureux de me retrouver après cette semaine d’absence. Voire qui me colle un peu trop avec ses ronronnements :)

Un petit déjeuner junk food (comprendre croissants au beurre) avec l’amoureux, des calins parcequ’on n’arrive plus à dormir sans l’autre après tant d’années et qu’on a super mal dormi tous les deux éloignés l’un de l’autre.

Que vouloir de plus ? Une journée parfaite, pour ce climat froid et nuageux. Un petit morceau de cocon, le retour à la tanière enfin !

Le calme avant la tempête, je le savoure. En ce moment mon travail me mène par monts et par veaux dans toute la France, tout ce que je déteste dans mon métier de consultante. Et prochainement, d’ennormes changements ! Envie de faire une pause, une vrai, de stopper le train, de faire un bilan, de me chercher autrement que professionnellement. Une rupture à l’amiable avec mon entreprise, du temps pour enfin penser à moi et investir autrement dans notre jolie aventure Intheloop, un nouveau départ ?

Mais pour le moment, ce sera du jersey, du thé, et Tom Yorke s’il vous plait ! En attendant de changer le monde, car aujourd’hui, j’ai besoin de penser à moi  😉

Bon week end !

 

16 réflexions sur “ Retour aux plaisirs simples ”

  1. Drôle de coïncidence, juste rentrée de voyage, je suis en train de remplir une demande de congé de formation entre deux tasses de thé, deux rangs de tricot et des tas de questions… Radiohead est remplacé par Satie, envie de douceur pour contrer l’ambiance tempête sous un crâne qui tente de s’imposer.
    Bises Elise et bon w-e à toi aussi.

  2. Très touchant, ton blog aujourd’hui… Tu sais, on a toutes des histoires qui, au final, se rejoignent un peu toutes… Très bon week-end.

  3. Comme je te comprends ! Le plaisir des choses simples, un douillet cocon et …un amoureux 😉
    Mes premières chaussettes furent tricotées dans cette marque de laine, sublime c’est vrai et tu as raison, je trouve, de les faire en jersey, cela met totalement ces belles couleurs en valeur.
    Bon cocooning ce we !

  4. Comme tu as raison de t’accorder une pause, il faut s’écouter de temps en temps. Je te souhaite une belle réussite dans tous tes projets.
    Ce fil est très beau, j’aime ce mélange de vert bronze avec une pointe de céladon il me semble.

  5. La « ronronthérapie », c’est bon pour déstresser. C’est vrai que se retrouver dans son nid a du bon pour recharger ses batteries.

  6. Qu’elles sont jolies et agréables à lire ces lignes … des choses simples, une routine légère et du bon sens… Quant à la remise en question professionnelle … et pourquoi pas ? se lancer de nouveaux défis sans trop de contraintes et nous voilà remises en selle ! j’en sais quelque chose. Alors allez y foncez je me permets de vous y encourager vivement. Bien à vous, Carole L.

  7. Je te comprends très bien… comme on dit chez moi: « arrêtez le monde, je veux en sortir! » (Je ne sais pas si ma traduction transmet exactement le sens de la phrase…
    J’aime bien ton blog, il est superbe!

  8. Un article qui sent bon la sincérité et la chaleur d’un « chez soi », j’aime beaucoup ton message d’aujourd’hui, je viens juste de me connecter et, débuter la journée ainsi, c’est très sympa. Si tu veux un clin d’oeil pour te dépayser, passes me voir sur le site ou viens nous rejoindre sur le forum de creer sa vie :). Je te souhaite un bon dimanche et, profites bien de ces moments si précieux :) amicalement Fabienne

  9. Je comprends tout a fait ton humeur, d ailleurs j écoute le dernier Thom Yorke qui est terrible!
    Ça me change de Anne Sylvestre 😉
    Je suis curieuse de savoir ce que tu mijotes, de mon côté je réfléchis aussi a la prochaine nouvelle orientation de ma vie…
    (Et merci pour l icône « in the Loop » sur iPhone, ça marche au poil!)

  10. Merci pour ces lignes!! je ne commente pas souvent mais j’ai juste envie de te dire que c’est tellement important de savoir ce qui nous rend bien, voir heureuse et d’en profiter!! alors profite bien de ta vie à la maison :-) bonne semaine

  11. Je suis d’accord : ce fil est une œuvre d’art, j’admire inlassablement ses couleurs qui s’entremêlent délicatement…

    Pour le reste, je dirais qu’il faut savoir rester à l’écoute de son corps et de ses besoins. J’espère que tu trouves le réconfort dont tu as besoin :)

    Prends soin de toi !

    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *