behind-scene001

Quoi de neuf ? (Behind the scene)

Ici, contrairement aux apparences, ca bosse non stop, parfois sans prendre le temps de faire une pause à midi. Quand on veut monter sa petite entreprise, il faut passer par l’inévitable business plan, pour prendre du recul sur sa future activité, tester sa viabilité financière, et élaborer une stratégie marketing. Que de bien grands mots !


Je bénéficie d’un accompagnement avec Pôle Emploi, pour évaluer mon projet professionnel (EPCE). Toutes les semaines, pendant un mois, j’ai un rendez-vous avec un cabinet spécialisé dans l’accompagnement de futurs entrepreneurs. L’occasion de définir la forme juridique, ainsi qu’une estimation financière complète de l’activité sur 3 ans.

En ce moment, c’est la phase la plus lourde : la stratégie marketing. Analyser la concurrence, (mot que j’ai enfin appris à écrire dans faute, j’ai toujours eu du mal à retenir les mots qui contiennent des doubles lettres ;))

Identifier  le marché, la stratégie marketing qu’ils utilisent, et plannifier des objectifs marketing sur 5 ans, cibler son public, définir ses valeurs, ses besoins, bref, 50 pages minimum de stratégie à fournir sous 2 semaines.

En même temps, je continue (au ralentit) d’avancer sur mon prochain patron, un modèle destiné à celles qui frétillent d’impatience à l’idée de sortir leurs jupes et leurs robes les plus colorées. Par petites bribes, je continue d’avancer sur le futur site web de la marque. Il ne sortira pas tout de suite, mais il faut bien avancer sur le concept pendant ce temps 😉

Relire les graphiques, les tester, corriger, réfléchir à une nouvelle méthode plus pédagogique. En gros, il n’est pas pour tout de suite, car je ne suis pas vraiment satisfaite pour le moment du niveau de qualité pédagogique. J’ai vraiment envie de pouvoir offrir des patrons à ceux et celles qui d’habitude ont peur du niveau de complexité des modèles qu’elles aiment.

Nos avons aussi eu un coup de frayeur, la minette étant à nouveau tombée malade. Prises de sang, hématomes, miaulements de douleur, tremblements, et à présent médicaments qui ont l’air de tellement bien masquer la douleur que nous avons une minette à moitié stone à la maison le temps du traitement.

Enfin, nous avons décidé de participer à notre premier vide grenier dans le quartier, en faveur de la recherche contre le cancer, en tant qu’exposants ! Avec doudou, nous allons brader ce qui traine depuis trop longtemps à la maison. En ce qui me concerne, ce sera l’occasion de vendre de nombreux coupons de tissus de 1 à 3m pour une somme modique, ainsi que des perles, et des livres.

 

Pour celles qui ça interesse, rendez-vous ce dimanche 9 juin, toute la journée, sur le Boulevard de Charonne (métro Alexandre Dumas), nous aurons un petit stand au niveau du croisement entre la rue Alexandre Dumas et le boulevard de Charonne, en face de la boulangerie.

Profitez bien de ce soleil qui a enfin décidé de montrer le bout de son nez 😉



Articles similaires

21 réflexions sur “ Quoi de neuf ? (Behind the scene) ”

  1. Quel dynamisme et quel beau projet tu développes ! J.imagine très bien le travail à accomplir mais je ne doute pas de futur succès 😉 En tout cas, tu peux compter sur tes ‘fans’ pour te soutenir !!!!!
    Transmets toutes mes douces pensées à ta compagnie poilue et tous mes vœux de prompt rétablissement. C’est tellement dur de voir souffrir nos compagnons qui ne parlent pas mais avec qui nus partageons une relation très spéciale. Bisessssss

  2. Quand on veut monter sa petite entreprise on se trouve face à face avec toute une bureaucratie, mais à la fin tout s’arrange… Si tu me permet une suggestion à propos de la méthode pédagogique, je pourrais t’indiquer un modèle en anglais que j’ai fait et dont les explications sont absolument claires, même pour quelqu’un comme moi qui ne suis pas exactement une expert ni en tricot ni en anglais…
    Je suis désolée pour la minette, elle semble tellement épuisée…

  3. Conjointe d’un homme qui « s’est lancé » il y a 3 ans je sais combien la phase d’approche est longue. On peut avoir l’impression de ne rien produire mais bien définir son projet est indispensable.
    Sachant que les 3 personnes ayant monté leur entreprise dans mon entourage ont mis 3 ans à être vraiment installés (entre autre vis-à-vis des clients potentiels et du bouche à oreille) mais il y a aussi de bons côtés au quotidien !

    Plein de bonnes choses,

    Estelle (crocheteuse, je n’ai jamais été à l’aise avec deux aiguilles)

  4. J’espère que la Minette va se rétablir et que ce n’est pas grave surtout.

    Bon courage pour tes projets, c’est courageux.

  5. Que d’actualité chez toi !
    Pensée à la minette, pourvu qu’elle aille mieux !

    Gros câlin d’encouragement pour ton dossier ^^ et ta vie future.

    Bises

  6. Bonjour,
    Bravo pour cette énergie… Mais faut ce qu’il faut et je pense que vous êtes très très motivée… Derrière mon écran je vous envoie toutes mes pensées de réussite et de bonheur à se réaliser même si les moments actuels sont difficiles. Poursuivez je suis certaine que vous êtes sur le bon chemin !
    Bien à vous,

    ps : Nous sommes voisines visiblement (19ème) je pense venir vous saluer très rapidement pour ne pas vous gêner dimanche !

  7. Je sens que ta marque de patron va très vite devenir ma préféré (D’ailleurs je pense commander cette semaine ton 1er patron pour t’encourager même si je ne vais pas m’y mettre tout de suite…). J’aime beaucoup lire ce type d’article, bonne continuation dans ce joli projet.

  8. Très beau projet Elise. Je souhaite que tous tes efforts soient récompensés et j’espère rapidement voir ce fameux patron. En tout cas, si j’aimais tu as besoin d’une testeuse tricoteuse… ! (sauf si c’est sur des circulaires !!!)
    bises

  9. Hé hé, je ne suis pas dans les « concurrents » que j’aperçois sur les images (normal, je suis plutôt sur le créneau du crochet… et je ne suis pas une professionnelle, très loin de là), mais je me permets quand même de te souhaiter la bienvenue dans le monde des créatrices de modèles.
    Que le pensum du business plan et tutti quanti ne te gâche pas le plaisir de créer : c’est le plus important, et c’est une des composantes clefs qui fait que les modèles séduisent. Les tricoteuses et crocheteuses « achètent » aussi le plaisir de créer qui transparaît dans chaque modèle.
    Good luck!

  10. C’est comme en tricot, plus la phase préparatoire est soignée, plus le projet final sera sur la bonne voie, courage !
    Et puis, quand tu seras prête, n’hésite pas à venir toquer, je suis toujours en quête de créatrices francophones 😉

  11. Tous mes encouragements pour ta petite entreprise, c’est un chouette projet. J’imagine lourd et compliqué mais aussi passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *