Capture d’écran 2014-01-04 à 22.06.15

Le support et la gestion des erreurs sur mes patrons

L’un des services de base quand on veut proposer des patrons de tricot de qualité, c’est le service après vente et oui ! Ce n’est pas toujours connu dans notre pays, mais c’est toujours inclu normalement quand vous achetez le patron d’une créatrice aux Etats Unis par exemple.
Chaque créatrice se doit de définir ses propres limites. Il est évident que la quantité de travail n’est pas la même en fonction du succès du créateur : certains sont même obligés de le sous-traiter à d’autres personnes, tout simplement parceque heureusement pour eux, les clients sont très nombreux, ce que je souhaite à tout le monde dans de domaine.

Pour moi, ce service était tellement évident, que j’en parle peu. Il était temps pour moi de fixer clairement par écrit le périmètre et les limites, ainsi que le niveau de qualité apporté pour mes patrons. Comme vous l’avez constaté, mes patrons ne sont pas forcément dans la catégorie la moins chère. Ils ne sont pas non plus les plus chers du marché. Trouver un équilibre est une tâche difficile.
Ce prix est basé sur :

  • le temps passé à créer le patron (prototype, écriture, tests, traduction, photo etc…)
  • la valeur de ce travail : un créateur qui vend trop bas ses créations se sous-évalue, mais surtout baisse le prix du marché, et force indirectement les autres créateurs à baisser leurs prix. Le marché du patron de tricot étant de plus en plus vaste, et la bulle tricot étant en train de descendre (le tricot revient toujours par cycles depuis des décennies). Si vous vous demandez si on peut en vivre réellement, je vous répondrais très honnêtement : non, pas après de très nombreuses années !
  • le support après vente, le sujet qui nous concerne ici. Les échanges par email à vos questions et problèmes rencontrés.

Voici donc plus en détail la qualité apportée dans mes patrons, et le niveau de support inclus :

Support

Chaque patron acheté donne accès à un support illimité en durée. Ce support contient :

  • La possibilité de poser des questions en cas de problème de compréhension du patron
  • La possibilité de demander une aide pour choisir la taille la plus adaptée à vos mensurations
  • De l’aide pour choisir la laine adaptée à votre projet.

Le support s’effectue par email uniquement. Il n’inclut pas de conseils pour modifier ou personnaliser le patron.

N’hésitez pas aussi à consulter ce blog catégorie « Conseils pour les patrons » pour lire mes conseils en choix de laine (j’écris souvent des billets pour donner des idées et des conseils dans le choix de laines)

Erreurs

Je porte une très grande attention à la qualité de mes patrons. Ils passent généralement par une phase de test et de relecture. Malgré tout, je ne suis pas à l’abris des erreurs, qui restent humaines.

Quand je découvre une erreur, je mets à jour le patron sur Ravelry le plus rapidement possible, et j’envoie une notification à tous ceux qui l’ont acheté sur Ravelry. Malheureusement, pour les achats directs sur EliseDupont.fr le système ne me permets pas de faire de même. C’est pourquoi je suis actuellement en train de réfléchir à une autre solution.<

Si vous rencontrez un problème, pensez s’il vous plait à vérifier en premier que vous utilisez la dernière version du patron. Si malgré tout, vous ne trouvez pas de solution, voici la façon de procéder :

  • Contactez-moi par email (celui cité en bas de tous mes patrons) ou via le formulaire de contact pour me faire part de l’erreur
  • Je vous répondrais le plus rapidement possible
  • Si vous avez trouvé une réelle erreur, j’en suis vraiment désolée et je vous suis très reconnaissante de me l’avoir remonté.


Retrouvez toutes ces conditions expliquées aussi sur mon site officiel : http://elisedupont.fr/support-erreurs/



Articles similaires

2 réflexions sur “ Le support et la gestion des erreurs sur mes patrons ”

  1. Je n’avais pas l’impression que le tricot était en baisse de motivation… ces dernières années ont été riches (Ravelry y a contribué ainsi que Knit Spirit) et de nombreuses jeunes filles et femmes se sont (re)mises au tricot ou crochet pour des créations classiques ou des modèles originaux. Alors, le tricot côté magazine (hormis Bergère de France et Phildar) se font rares et pas très passionnants en France alors que chez les anglo-saxons ont fourmille de tutos, DIY, magazines créatifs.
    Et si… en France, on était un peu borné pour ne pas accepter que les travaux d’aiguilles puissent avoir leurs lettres de noblesse et être autre chose que de l’ouvrage de femme au foyer et mamies !!! On a des créateurs passionnés et imaginatifs… on a des tricoteuses mordues de laines et de modèles nouveaux… alors !

    Bon réveillon, que 2014 soit une année encore plus riche et créative. Bises et bravo pour tes projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *