sew

Le billet qui a changé ma vie (de couturière du dimanche)

Il faut l’avouer, pour moi jusqu’à présent la couture était surtout le plaisir de porter un vêtement fait maison. Par contre le moment venu de relever le patron, découper le tissu, assembler les 15000 pièces, c’était un peu vécu comme une corvée, je dois bien l’admettre.

A tel point que la majorité de mes vêtements sont cousus à l’arrache, et que je n’ai qu’un but en tête : finir le plus vite.

Jusqu’à ce que je lise cette série d’articles : Coudre lentement, 2eme partie et  dernière partie.

Je ne dis pas que tout m’a parlé, mais je me suis rendue compte que quitte à coudre, autant y prendre du plaisir. Après tout la couture représente des heures de travail, au delà du vêtement porté. Et qu’au final, de jolies finitions ne feraient que sublimer le tout.

J’ai donc complètement changé mes habitudes de couture. Je me suis quasiment interdit de dépasser la vitesse minimale sur ma machine. Je ne l’augmente maintenant plus (qu’un tout petit peu) que pour les longues lignes droites pour assembler par exemple les bords entre le devant et le dos, et uniquement si j’ai épinglé le tout (avant, j’étais la reine de la couture sans épingle ni bâtir :)).

Je passe aussi plus de temps à reporter les lignes et à repasser entre 2 étapes de couture. J’ai même trouvé plusieurs astuces pour enfin faire des ourlets corrects (tiens, j’y pense, mes astuces « made in elise » pourraient faire l’objet de petits billets, non pas qu’elles soient vraiment fabuleuses, mais ça peut être marrant de comparer nos techniques perso).

J’ai aussi essayé de me fixer un « défi » pour chaque projet depuis. Par exemple, pour un sac, faire une poche zippée passepoilée. Pour ma jupe, maîtriser correctement la fermeture éclair invisible prise entre le tissu et la doublure. Et pour la chemise, essayer d’enfin réussir ces fichues pattes de boutonnage que je foire tout le temps ou ce pied de col qui est toujours trop grand (et au final, y a encore un peu de boulot, même si c’est largement mieux qu’avant ! Je vais peut-être finir par demander à miss finitions, alias Marie , dis, t’aurais pas une place de dispo pour moi dans ton prochain cours ? ;))

Et au final, j’avoue que je commence enfin à apprécier aussi le (long) moment entre le choix du tissu et celui où je porterais l’ouvrage une fois fini (c’est à dire la quinzaine d’heures de travail qui sépare ces étapes ;)). D’ailleurs, il me reste encore quelques vieux projets abandonnés pour cause de j’ai-la-flemme-de-faire-les-ourlets ou de je-sais-pas-ce-qui-cloche-mais-j’ai-pas-envie-de-chercher qui traînent dans mes placards, et que j’espère pouvoir un jour vous montrer :)

Parce que là ça parle ça parle hein, mais ça ne montre plus grand chose ces derniers temps ! :) Promis je me rattrape très bientôt. C’est pas ma faute, un maudis pull (que je ne pourrais même pas porter avant l’hiver prochain maintenant) m’a tenue en otage pendant ces dernières semaines, vilain pull !!!.



Articles similaires

7 réflexions sur “ Le billet qui a changé ma vie (de couturière du dimanche) ”

  1. Ah ben tiens, je m’en vais lire tes articles de suite car moi aussi je suis la reine de je veux tout tout de suite sans que ça soit trop long ni trop dur. Mais en pire que toi, car je dois avoir juste 4-5 bricoles à mon actif… Autant dire que je n’ai pas encore acquis beaucoup de techniques !
    Pfff, la couture, c’est long !!! Et ma soeur me colle un sacré défi … elle veut un sac approchant le Vaness* Brun* pour son anniversaire !! (dans 2 semaines … mais elle sait déjà que j’aurai du retard !!!)

    Ah oui, et j’ai au moins 5 pantalons neufs en attente qu’on veuille bien les ourler pour sorrtir du placard (certains depuis plus d’un an …) La honte ………

  2. Je pense que ton post va parler a beaucoup d’entre nous !

    Je n’ai rien lu mais j’ai tjrs ma prof de couture pour me dire « Faut bâtir tel ou tel parti, ça sera bcp plus beau ! » :)

  3. Très intéressant ce petit article. Depuis que j’ai commencé à coudre (il n’y a pas très longtemps), j’ai découvert mon côté perfectionniste que je ne connaissais pas chez moi, et j’adhère complètement à cette philosophie de la couture lente… Et je suis pour le partage des petites astuces…

  4. Je m’en vais de ce pas lire tes articles parce que vois tu, je suis du genre à vouloir terminer sans même avoir commencé ! Hum, hum !
    Et je suis preneuse de tes astuces car je pense que ça m’aidera à me sentir moins « quiche » !

  5. Ah bah finalement tu as remis ça comme avant ? :)
    Je vais aller lire aussi ça pour voir ca m’intrigue !
    Encore merci pr ta venue mercredi soir c’était super sympa !

  6. Je trouve sympa ta déco comme ça c’est mignon avec les fleurs ! j’aime bien ta nouvelle façon de voir la couture, prendre son temps et se faire plaisir avant tout, c’est une très bonne chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *