La liste de mes envies

Cet été, point de vacances pour nous. Doudou a monté son entreprise après 2 ans de chômage, alors on peut dire que le budget est limité. Du coup, on a multiplié les petits week-end chez les amis, parceque passer 1 an et demi à Paris sans prendre l’air non merci !

  

J’ai donc passé un super week-end chez ma copine Nina, et j’ai (tennez-vous bien) décalqué un patron de couture !! Haaannn ! J’espère vous en dire plus dans quelques temps. Un zeste de dentelle, de la soie, et un patron de Marie, je pense que le résultat sera au rendez-vous ;)

Tricot, papotage, une brocante où j’ai récupéré quelques pelotes pour 6€, et un petit festival en campagne, avec un spectacle de Cirque et un mur de Tweets en papier.

Nina est aussi venue à la maison, et nous avons déniché une friperie pas loin de chez Stop Tissu ou tout est à 1€50 : j’ai trouvé une veste militaire, des hauts, bref, la caverne d’ali baba.

  

J’ai aussi profité du soleil de Bretagne chez mes voisinoux, au bord de la piscine, à lire « La liste de mes envies » et à faire du badmington pieds nus, ou à faire plouf dans la piscine. « La liste de mes envies », c’est un petit roman sans prétention qui parle de blog, de tricot, et d’une petite mercerie. Forcément, je me suis jetée dessus :) L’histoire est originale, ça parle d’une femme banale, dans un petit village normal, qui tient une mercerie, et un blog, et qui un jour gagne au loto. Une somme bien trop grande. Elle a peur de perdre sa petite vie simple, et commence à écrire la liste d’envies. Et hésite vraiment à aller chercher son gain à la française des jeux car elle sait que tout pourrait basculer.

Comme je ne suis pas plus douée que ça pour raconter les histoires, place au résumé officiel :

Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff’Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être

 

Ça a fait écho : budget limité, plein d’envies, qui changent tout le temps (je ne me fais pas confiance, j’ai tout le temps peur d’avoir envie de quelque chose que je regretterais le mois d’après). Et surtout besoin : besoin de gilets basiques, marre de tricoter des projets qui ne vont qu’avec une seule robe, marre de choisir mes projet en fonction de la couleur sans les voir dans leur globalité. Alors pour le moment, retour à des neutres, des basiques qui durent. Prendre le risque de tricoter même du noir ! Cette couleur que je trouve si triste à tricoter en temps normal. Vous avez d’ailleurs constaté que mes derniers projets sont très minéraux en terme de couleur. Et ca n’est pas fini :

Sur mes aiguilles, un beige chiné tout doux.

 

Enfin, comme vous aurez pu le constater, mon blog n’ai plus la même fréquence de publication qu’avant. Avant, je me mettais la pression toute seule, j’avais envie de ne pas décevoir les lecteurs, et de produire à tout va. Et j’ai réalisé qu’il était trop « facile » de me laisser noyer par mes désirs créatifs, au risque de délaisser mon couple. Alors j’ai des envies de plaisirs simples, de temps de qualité en amoureux à passer la soirée à refaire le monde et à philosopher à deux en picolant un peu, de bousculer les habitudes, de mettre du beau, du joli, dans un couple qui aura bientôt 5 ans mine de rien… Et qui est plus fort que jamais depuis ces changements d’habitude.

Donc parfois, je peux passer une semaine entière sans tricoter à présent. Ce n’est pas par désintérêt, c’est juste par envie de prendre le temps de vivre

 

Au moment ou vous lisez ce billet, je m’envole vers Berlin, à la découverte de mon oncle, que je n’ai pas vu depuis 25 ans ! Ca fait partie de mes envie ça aussi, me reconnecter avec ma famille, mon histoire, bref mes origines. Surtout depuis que j’ai perdu mes 2 parents. Garder le lien je pense.
Et puis ce sera l’occasion d’un concert de Sigur Ros et d’Orbital ! Et évidemment, de visiter les boutiques de laine berlinoises ;)

 

 

Je ne fais pas d’annonce attention, je resterais présente, en plus, Intheloop comme vous vous en doutez me prend une bonne partie de mon temps libre, on a plein d’idées et de projets pour vous :) Donc je vous dit à très bientôt !

 

Et vous, quelles sont vos envies pour la rentrée ?

Articles similaires :

  1. Lydia dit :

    Ha, tu m’as donné plein d’envies là ! Retourner à Berlin (que j’adore, tu vas aimer je pense), lire ce bouquin dont tu parles si bien, et prendre plus de temps pour moi au lieu de m’imposer des « to do lists » de malade :) Merci pour ça, « avoir envie » c’est une jolie résolution de rentrée !!! ;) Profite bien de ton séjour outre Rhin !

  2. hélène58 dit :

    dire tout haut ce que l’on pense tout bas !… bon voyage !

  3. Isa dit :

    Beau voyage Elise…

  4. nanou dit :

    J’ai aussi bcp aimé ce livre (j’en parle sur mon blog).
    Bon voyage à berlin.
    Moi aussi besoin de de gilets basiques, alors j’attends de voir tes projets ;-)
    bon tricot!

  5. Tiens c’est drôle, j’ai une amie qui m’a parlé de ce livre hier, il faut vraiment que je mette la main dessus … quant à Sigur Ros, chanceuse !!;)
    Profitez bien, tu as raison à 200 % !

  6. Tu as raison de profiter, c’est juste…primordial !! Bon vol

  7. Lil dit :

    J’ai détesté ce livre, que mes parents ont adoré et m’avaient conseillé.
    Un livre qui parle de se contenter de ce que l’on a, et où tous ceux qui tentent de réaliser leurs rêves se cassent la figure… Bien sûr, c’est mieux de savoir trouver le bonheur dans son quotidien, mais de là à promettre la pire misère à quiconque essaye de sortir de son cocon (et ceux qui les entourent !)… En gros, attention, à vouloir changer les choses, vous risquez de ruiner votre vie et celle des autres, j’ai trouvé ça horriblement déprimant, j’ai très mal vécu la lecture de ce livre ! :(

  8. ROUTIER Virginie dit :

    Bonjour Elise,

    Merci pour tes petits mots sur ton blog ….. et bon voyage !!
    Je t’ai ramené un petit cadeau de corse, et j’aimerais que tu me donnes ton adresse pour que je te l’envoie….

    Plein de bonnes choses en allemagne ….

  9. Stéphanie dit :

    quel beau post, tu me donnes envie de lire ce livre, me remettre à la couture, tricoter du noir (ça fait longtemps que je veux tricoter du noir, c’est du basique, c’est sûr que j’en profiterai mais aie les yeux!)
    profite bien de ton voyage et de ton amoureux :)

  10. Je découvre ton blog : vraiment tout est très chouette, de la bonne humeur, de la créativité, bref tout ce que j’aime ! Et pour la Liste de mes envies, je viens de l’achever et, quoiqu’en dise la critique, j’ai adoré ! Une vraie leçon de vie, c’est frais, léger et émouvant à la fois. Merci pour ton joli post ! a très bientôt.
    Citron et citronnelle

  11. Nanou dit :

    Bonsoir Élise,

    Je fais partie des lectrices fidèles mais qui je ne laisse pas forcément de commentaire…
    Je trouve ton message très interressant et surtout très vrai. En couple avec un bébé je trouve comme toi,
    Qu’il faut trouver un équilibre entre sa vie de couple ou de famille et sa vie créative, et cela n’est pas toujours facile. Surtout quand on a plein d’idées et une liste d’envie longue comme le bras.
    Prends soin de toi et de ton couple

  12. Fée-ronique dit :

    Moi aussi j’ai lu ce roman cet été et comme j’ai été Mercière pendant 3 ans… cela m’a touchée!
    C’est aussi mon objectif : de trouver un équilibre entre désirs créatifs et juste se laisser vivre, profiter de la famille et des amis. Bonne découverte de Berlin !

  13. elise dit :

    Merci pour vos gentils messages !
    Nanou : je ne peux que confirmer, je me suis laissée trop longtemps embarquée par ma boulimie créative, au risque de laisse mon traintrain quotidien prendre le pas sur mes envies d’un peu de changement, de rires, de sorties, bref de vivre !

    Virginie : c’est adorable :) j’adore la Corse, on se voit de toute façon au prochain tricot thé à charenton !

    Lil : C’est dommage que tu aies mal vécu ce livre, au final c’est vrai que la vie de Jo, on n’en veut pas, et puis c’est surtout le concept du début du livre que j’ai trouvé génial, plus que la fin :)

    Froufrou et capucine : Sigur Ros c’était vraiment top, ils ont fait leurs plus beaux morceaux ! Par contre, déçue par les allemands : ils ne bougeaient pas, ne dançaient pas avec le rythme, plutôt sages :)

  14. MoMoCraCra dit :

    mais que tu as bon goût de voyager avec AF ;-)
    j’ai toujours essayer de tricoter à mes heures perdues (transport, file d’attente…) pour laisser de la place à la vraie vie (sans chéri mais quand même !), aux voyages…
    on se voit aux vacances de Noël, je suis rentrée et aussi vite repartie mais la prochaine fois, je prendrai le temps et je m’organiserai…

  15. MissKa dit :

    J’ai lu ce livre avec plaisir cet été aussi, tu le dis il est sans prétention, mais il s’en dégage un état d’esprit bien sympathique… et la liste des mes envies, la mienne se constitue petit à petit, un peu comme toi, chacun y met ses propres envies & valeurs, bref ce qui compte vraiment pour chacun ;-) J’en parle cette semaine à l’occasion d’un billet sur mon blog, Bisous ♥