Dans ma cuisine…

Je continue un petit peu les tests de teinture avec le contenu de mes bocaux. J’aime bien tester tout ce qui me tombe sous la main.

Un petit niddy noddy traine toujours dans un coin du salon. J’attrape une pelote de laine écru et j’en fais quelques tours.

Je mets le mini écheveau de 10 gr à tremper dans l’eau…

Vous commencez à connaitre la chanson !

Ici j’ai testé pas mal de choses.

Il y a le Thé rouge Rooibos, le thé vert à la menthe, les herbes de provence, cannelle, baies de genévrier et enfin clou de girofle.

Bref y a du monde !

J’infuse l’épice directement dans la casserole, jusqu’à ébullition. Puis je laisse poser 10 minutes. Je filtre l’eau. J’obtiens ainsi pour chaque épice la teinture.

Chaque écheveau humide est ensuite trempé dans chaque teinture, dans la casserole toujours. Je porte à nouveau à ébullition et je laisse reposer 10 min à feu éteins.

Et voici le résultat en image !

J’ai pu découvrir qu’il n’y avait pas une grand différence entre le Rooibos et le Thé vert à la menthe (sur une base Mérinos, Nylon et soie) :

Ensuite, pour les 4 autres épices (herbes de provence, cannelle, baies de genévrier et enfin clou de girofle) sur une base de laine différente (plus de soie, et une base d’alpaga), vous pouvez aussi constater que la différence est minime :

 

Et voici à nouveau la gamme finale, incluant à gauche ce qui a été ensuite trempé dans un mordant à base de sulfate de fer :

Celà rajoute quelques mini écheveaux de 10gr de plus à ma collection de mini écheveaux « teinture de la cuisine » 😉

Si jamais il y a une prochaine fois, j’aimerais cette-fois ci aller farfouiller du côté du curcuma, curry, paprika, bref, aller dans les « vrai » épices !

 

 



Articles similaires

12 réflexions sur “ Dans ma cuisine… ”

  1. Adorable! Question: la laine conserve-t-elle un peu l’arôme? Un pull à la cannelle, j’aimerais…
    Et que vas-tu faire de tes mini écheveaux ?
    Bonnes expériences !

    1. j’ai en effet totalement oublié de préciser que la laine conserve une partie des odeurs associées aus épices !!! 😉

  2. j’ai en effet totalement oublié de préciser que la laine conserve une partie des odeurs associées aus épices !!! ;)))

  3. Ces teintes sont toutes douces, que c’est joli.
    Est-ce que ces coloris résistent aux lavages ultérieurs ?
    Bon dimanche Elise, bises à tous les trois… 😉

  4. Le sulfate de fer, ça n’abime pas trop la laine? Et tu l’as trouvé où? En droguerie?
    Et tout ca, belle réussite.. De nouvelles mitaines?

    1. bonjour
      je l’ai acheté chez couleurs des plantes, qui vend ce genre de matériel spécial teinture végétale mais je pense que ça peut se truover ailleurs (par contre en droguerie ?? je doute )

  5. Quelle patience pour ces essais de teintures!
    J aime autant choisir directement le ton qui me plait!(pas bien je sais….)
    Tu deviens expertes dans tes recherches:Félicitations
    Bisous

  6. Pour les « vraies » épices je te conseille le turmeric, qui est d’un jaune à tomber! Je ne sais pas où la trouver par contre, j’ai ramené mes paquets d’Inde… Mais j’en ai assez pour partager 😉

    1. “Turmeric”, a priori, c’est le nom anglais du curcuma. Pas de problème pour en trouver! :)

      C’est vrai que la différence entre certains coloris est infime, mais parfois elle suffit pour transformer une combinaison de couleurs. Très intéressants comme tests!

  7. Bravo pour toutes ces expériences !

    Moi aussi j’étais intriguée par l’éventuel parfum de ces laines teintes !

    Y a plus qu’à continuer !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *