stock-218

Tuto photo : prendre des photos au flash

(Warning : cet article est trèèèèèès long ;))

La règle la plus importante en photo c’est : jamais au flash !!!! Dans ce petit article, je vais vous montrer pourquoi, et surtout, comment les photographes font la photo au flash (en toute simplicité hein, ce n’est pas parceque  j’ai vécu avec un photographe que je me prend pour une photographe moi même ;))

Note : pour celles qui se demandent ce qu’est un compact ou un reflex, car je ne l’ai jamais expliqué, vous avez un article ici. La majorité des photos que je prend sont faites au reflex.

Pour faire simple un compact ressemble à ça :

Et un réflex ressemble à ça :

Le problème du flash

Voici donc une photo au flash prise avec un compact grand public au flash (j’ai visé et j’ai appuyé c’est tout), on peut remarquer que les couleurs ne ressortent pas bien du tout, les ombres sont dures et que la portée du flash étant toute petite, on a le contour noir sur les bords de la photo (on appelle ca un vignettage) :

La même photo prise avec ma technique, les ombres sont plus douces et les couleurs ressortent très bien :

En ce qui concerne les portraits, malheureusement même avec mon bon équipement, ce n’est pas très satisfaisant. Un portrait pris au flash sur un compact (avec de beaux yeux rouges par conséquent, et tous les défauts exagérés, plus en général des reflets si le fond est une vitre par exemple) :

Un portrait pris avec mon très bon matériel, et le flash déporté de la bonne façon (à 45 degrés et orienté vers le plafond comme nous allons le voir ensemble), les ombres sont très dures et certaines parties sont sombres alors que d’autres sont « cramées » (on dit surexposé dans le jargon photo, dans l’écran qui permet de visualiser la photo que l’on vient de prendre parfois ces zones clignotent en blanc pour vous les indiquer) :

On peut constater que même en appliquant la théorie, ce n’est pas top. Bon j’avoue que si j’avais passé plein de temps à faire les bons réglages, elle aurait été quand même un peu plus réussie ! Nous verons cela plus tard.

Théorie de la photo au flash

Le problème majeur c’est la position du flash : sur un appareil grand public compact, le flash se situe sur le devant de l’appareil, et éclaire droit devant lui, on n’a pas le choix. Cela a tendance à écraser les lumières, et à faire des ombres très dures à l’arrière du sujet pris en photo. Le compact éclaire droit devant lui, alors que sur un matériel un peu plus avancé, on peut orienter la lumière vers le plafond ! Cela semble surprenant mais une photo au flash ne s’effectue jamais en éclairant directement le sujet en face. Une lumière très forte projetée au plafond (s’il est blanc) va réfléchir la lumière partout, et donc créer des ombres plus douces.

Flash au plafond qui va réfléchir la lumière :

Enfin, la théorie dit que le flash doit se trouver orienté à 45 degrés en général du sujet.

Cette image illustre pourquoi :

Illustration du problème du flash direct qui fait des ombres dures :

Il y a quand même des situations où le flash change tout : en cas de contre jour ou d’environnement sombre, pour « déboucher » :


Ici on peut voir à quel point le fond sombre n’aurait pas permis une telle photo sans le flash :

Pour rendre la lumière moins dure il existe plusieurs solutions :

– Pointer le flash sur le plafond.

– Utiliser un diffuseur qui adoucit la lumière (et que l’on peut bricoler maison pour par cher), le résultat sera un peu mieux mais pas non plus transcendant.

Un diffuseur peut ressembler à ça :

Ou pour un appareil plus classique à ça :

Version fait maison on peut voir des choses comme :

Et permet d’obtenir une différence significative en fonction de sa qualité :

Vous trouverez un article en anglais sur des exemples de fabrication à pas cher ici.

Alors concrètement, si vous avez un appareil compact, et que vous devez absolument prendre une photo au flash, la seule solution est de bricoler un diffuseur à poser devant le flash. Cela évitera par exemple que les ailes du nez ne fassent une ombre sur la bouche.

Mon installation

Bon en ce qui concerne la photo au flash pour ma laine, voici à quoi ressemble concrètement mon installation 😉

Mon flash n’est pas pro mais presque. Il est posé sur un bout de plastique qui lui sert de pied, et attaché à un cable, qui va déclencher le flash dès que je vais appuyer sur le bouton avec mon appareil photo. La raison de ce câble est qu’il me permet de poser le flash où je veux, et donc à 45 degrés plutôt que de le garder sur l’appareil. J’aurais aussi pu poser le flash sur l’appareil, et l’orienter comme ici vers le plafond. Ce câble a pour nom « câble synchro flash », tout simplement parce qu’il synchronise le lancement du flash avec le lancement de la prise de photo.

C’est ce qu’on appelle la technique du flash déporté :

Les tests de lumière

J’ai donc effectué pour ce tuto quelques tests, avec 2 appareils, l’un compact (avec et sans flash) et l’autre avec un réflex (avec plusieurs façons d’orienter le flash), avec mon halogène allumé (il n’est pas très puissant). Oui j’avoue j’ai fait ces photos en musique avec mes écouteurs sur les oreilles 😉

D’abord, le compact sans flash : l’environnement est sombre  et donc, on a du flou car il faut que l’appareil reste bien bien fixe. La seule solution pour éviter le flou : poser l’appareil sur une table, un pied, quelque chose. Dans ce cas en général je cale l’appareil contre moi et j’arrête de respirer 😉

La même photo avec le flash de mon compact (qui pointe donc directement dans mon visage) :

Maintenant le reflex numérique, avec un flash en plus, que je peux donc déplacer à volonté autour du sujet.

Avec le flash sous moi qui éclaire donc vers le bas :

Avec le flash sur le côté de mon visage, qui pointe droit vers mon oreille :

Contre un mur, avec le flash orienté face à moi (on va donc avoir une grosse ombre derrière) :

La même chose mais avec un diffuseur sur le flash pour adoucir un peu (la différence n’est pas enorme comme je le disais, mais un peu mieux, le visage brille légèrement moins) :

Maintenant, avec le flash orienté droit vers le haut, à la totale verticale, c’est pas mal mais il y a de drôles d’ombres :

Et puis avec le flash orienté vers le haut mais aussi un peu vers moi (mais plus vers le haut que vers moi), ca commence à ressembler à quelque chose :

Vous l’aurez compris, difficile d’échapper aux ombres dans le dos… La solution ? Prendre la photo en étant éloigné du fond, pour ne plus la voir. La preuve en image :

Eloigné du fond, avec le flash en plein dans les yeux (qui semblent du coup très très clair) :

Eloigné du fond, avec le flash à la totale verticale, droit vers le plafond, c’est pas mal mais il reste quelques étranges ombres sous le nez et la couleur des yeux ne sort pas bien :

Eloigné du fond avec le flash un peu vers moi, mais surtout vers le haut, c’est la version la plus réussie techniquement :

Enfin avec le flash orienté à 45 degrés par rapport au visage (entre l’oreille et devant moi)

A 45 degrés sans flash, c’est orangé jaunâtre parce que en fait une lumière normale (ampoule ou néon) n’est jamais blanche, elle a toujours une couleur (il n’y a que le flash qui aie une vrai lumière blanche) :

A 45 degrés avec le flash droit vers moi, il y a une sacré ombre sous le nez et sous la machoire :

A 45 degrés avec le flash vers le plafond tout droit, c’est pas tip top mais mieux quand même :

Conclusion

Vous aurez compris pourquoi on dit qu’il ne faut pas faire de photos au flash : à moins d’avoir le bon équipement avec soi, les résultats sont en général assez moches… Sauf quand on est un photographe de mode ultra réputé et qu’on réinvente les photos au gros flash qui tâche, alias Terry Richardson, ultraaa famous :



Et alors ?

J’avais fait une série il y a longtemps sur la féminité trash au flash « cru » et finalement, on fait comme on peu, artiste ou pas :

Alors c’est vrai que si le but est de bien montrer la couleur, la matière, le point de tricot ou le grain… Mieux vaut éviter :)

Pour continuer sur les astuces, voici un bon article en français sur les pièges du flash. Et un autre article français qui ne manque pas d’humour 😀

J’espère que cet article ne vous aura quand même pas déçu, malgré la conclusion pas évidente pour un appareil grand public 😉



Articles similaires

10 réflexions sur “ Tuto photo : prendre des photos au flash ”

  1. WOAW!!!! j’ai tout compris mais aussi que je vais avoir du mal avec mon semi reflex compact… (bridge quoi :) :) ) Mais je vais essayer car la différence est manifestement très flagrante et vaut de s’en donner la peine!! Merci pour ton article qui se lit tout seul, même pas long car fort intéressant!!!
    Bises!!!

  2. J’aime beaucoup tes articles « photo »! J’ai toujours eu la flemme d’ouvrir un livre d’apprentissage de la photo… mais tes conseils à petites doses sont très intéressants! Continue surtout!!

  3. Mais c’est génial tous ces tuyaux ! C’est fou comment tu arrive à rendre simple et clair ce que j’ai déjà essayé de trouver à droite à gauche sans succès ! J’ai toujours utilisé la règle : pas de flash… Mais dans cet article il y a vraiment des exemples inattendus auxquels je n’aurais jamais pensé (comme les contre jour).
    Merci beaucoup pour ces articles si clairs et si soignés.

  4. je suis grande débutante en photo avec un APN compact… tes posts sur les techniques photos sont toujours très bien fait et clairs, ça donne envie de s’y mettre!

  5. Ba non!!!! C’est tip top comme article, surtout avec l’hiver qui pointe le bout du nez et les photos en extérieur pas possible en rentrant du boulot!!!! Je vais essayer de bricoler mon numérique! Parce que le seul truc bien c’est qu’il prend des photos sous l’eau!!!!

  6. Oh, merci pour ton surper article. J’ai appris plein de choses, c’est génial, moi qui fait toujours des photos pourries, je comprends pourquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *