La carte True Color

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un outil pour maitriser la couleur (on dit colorimétrie en photo) de vos objets, lors de prises de vue avec une « mauvaise lumière ».

C’est quoi une « mauvaise lumière » d’abord ?

C’est tout ce qui ne donne pas une lumière blanche. A savoir :

  • L’éclairage artificiel classique d’une maison (ampoule, halogène, néon) : ils donnent des lumières jaunes ou bleues. En intérieur (bar, restaurant, salons, etc… c’est souvent le pire du pire)
  • La fin de journée : en fin de journée, la lumière devient plus chaude, tirant vers le jaune, l’orange puis le rouge, et enfin le bleu lorsque c’est la nuit

La lumière idéale étant en journée, bien qu’en fonction de la période de l’année, ce moment idéal varie dans la journée (en gros, il faut généralement éviter les photos entre midi et deux tout de même, car la luminosité écrase tout les reliefs)

Quel est l’impact sur une photo ?

La majorité des appareils sont équipés d’une balance des blancs (un truc qui permet de détecter si la lumière est trop chaude ou trop froide et qui tente de corriger). Le soucis, c’est que parfois, ca ne suffit pas à corriger le problème, et qu’on obtient malgré tout des photos « affreuses ». Je me suis retrouvée confrontée à ce problème (alors que je maitrise assez bien le sujet) quand j’ai voulu prendre des photos à la soirée du Batofar, ou au salon de l’aiguille en fête, pour Intheloop.

Du coup, ce qu’il faut retenir c’est que la balance des blancs n’est pas miraculeuse et a ses limites.

L’intérêt de la carte True color

La carte True color est une petite carte composée principalement de gris. Mais pas de n’importe quel gris ! Il s’agit d’un type de gris bien codifié, spécifique, connu par la majorité des logiciels de retouche photo. Quand on prend une photo avec cette carte, c’est comme si on disait au logiciel :

tiens, cette photo a des couleurs étranges, mais base toi sur la couleur de cette carte : ca c’est le « vrai » gris, donc si tu calcule la différence entre ce gris et celui que j’aurais du obtenir dans des conditions idéales, ca t’aidera à rendre toute la photo « normale »

J’ai pris le modèle medium, à 30 euros il y a 5 ans. Je ne vous le cacherais pas, je ne l’utilise quand même pas tous les jours. Mais je dirais que si vous avez du mal à faire la différence entre une « bonne lumière » et une « mauvaise lumière », cette carte le fera pour vous.

Voici en image la démonstration :

Je vous explique comment j’ai réalisé la photo : feuille canson blanche pour le fond (voir mon ancien tutoriel sur l’utilisation de la feuille canson), orienté devant la fenêtre de mon salon, en fin de journée.

Avant, en environnement "ombre" dans le salon qui n'a plus de soleil direct

La même photo prise avec la carte "true colors". Ici il faut faire attention à ne pas avoir de reflet de lumière sur la carte, car cela peut tromper le résultat.

Après modification dans le logiciel de retouche

Pour plus de compréhension, j’ai fait une composition avec les deux photos côte à côte :

Et un zoom réalisé sur la partie « fond blanc » de la photo pour bien voir la nuance de « mauvais blanc » et « bon blanc » :

 

Comment faire pareil ?

Il vous faudra un logiciel de retouche.  J’utilise la suite de chez Adobe (bridge, photoshop etc…) mais je sais que tout le monde ne peut pas l’obtenir. Je vous montre donc une solution payante, et une gratuite :

Sous Bridge (payant) :

  • Ouvrez les deux photos (l’une avec la carte true colors, et la deuxième prise sans carte) dans Camera Caw depuis bridge.
  • Sélectionnez la photo qui a la carte true colors, et cliquez sur « tout sélectionner ».
  • Cliquez sur le bouton en haut « Outil balance des blancs » (3eme bouton, en forme de pipette)
  • Puis cliquez sur la partie grise de la carte true colors
  • Bridge va automatiquement répercuter ce code couleur pour toutes les autres photos qui sont sélectionnées

Sous The gimp (gratuit, PC Mac et Linux)

The gimp est un logiciel gratuit très puissant, mais à l’interface un peu complèxe.

  • Ouvrez l’image avec la carte
  • Allez dans le menu, vers Couleurs > Niveaux
  • En bas, à droite, cliquez sur la pipette « pointer le point gris »
  • Cliquez ensuite sur la zone grise de la carte

Ou trouver la carte ?

Sur les sites spécialisés en photographie, tels que MissNumérique etc…

A savoir : la carte a un trou, qui permet de glisser un crayon dedans, afin de servir de « pied » pour stabiliser la carte et la poser sur la scène correctement.

Articles similaires :

Retouche de portrait
Tuto photo : sortir du mode automatique
Tuto photo : prendre des photos au flash
Tuto photo : prendre de petits objets en photo
Tuto photo : la retouche de base
Le petit oiseau va sortir !
  1. Murielle dit :

    Très convaincant ce tuto. Où je peux trouver cette carte ?

  2. cléonis dit :

    Merci merci pour ce super tuto, je vais me procurer cette carte, c’est génial comme truc !!

  3. Tibebeo dit :

    Wahou merci pour tout !
    C’est génial de voir les différences de résultat

  4. Anne dit :

    Je connaissais cette carte même si je n’en ai pas… Une autre solution proposée par beaucoup d’appareil réflex, et que j’utilise souvent c’est de photographier une feuille blanche et de la définir comme « balance des blancs personnalisée ». J’ai un carton de gris à 22%, fourni par un bouquin de photo (sur lightroom je crois) et c’est tip top!