teinture-earlgrey-20140003

Teinture au thé

Vous souvenez-vous de mon tutoriel sur la teinture à L’Hibiscus sur intheloop.fr ??
(Si vous l’avez raté, un petit click sur l’image pour y accéder)

Suite à ce petit essai culinaire, j’ai voulu tester d’autres aliments… A la base, j’avais jeté mon dévolu sur la teinture à base de Mauve (les fleurs du même nom). Mon infusion était d’un bleu splendide, et j’ai eu très envie d’avoir le même bleu sur de la laine…

Bon, malheureusement, c’est une couleur tellement délicate que je n’ai rien obtenu (il aurait fallu extraire la couleur à froid, donc impossible sur de la laine, dans de l’acide de type vinaigre mais très condensé, en gros, ca a foiré, c’est tout ce qu’il y a à retenir ;)) Ce qui est intéressant de noter, c’est que le bleu à totalement viré au rose une fois qu’i la été mis au contact du vinaigre. Par contre, la laine n’a rien retenu de la couleur…

Mais j’avais testé il y a quelques temps la teinture au thé (pour des lacets de basket) et j’avais envie de partager avec vous le résultat. J’ai donc à nouveau fabriqué des mini écheveaux de laine, et je vous ai mijoté un petit tutoriel 😉

Matériel

  • De la laine (ici, j’utilise de la Regia « Silk » – 55% Merinos, 25% Nylon, 20% Soie)
  • Du thé (j’ai opté pour un très très vieux fond de Earl Grey de chez Twinings qui trainait dans mon placard). A noter, si vous utilisez du thé vert, vous aurez à priori des couleurs différentes de celles de ce tutoriel !
  • Optionnel : du sulfate de fer (le mien provient de chez Couleurs de Plantes), si vous voulez faire virer la couleur au gris.

Dosage / Quantités

Pour mes essais, voici les dosages que j’ai mis en pratique :

  • 25 gr de laine
  • 15 gr de thé (soit environ 60% du poids de la laine)
  • 0,8gr de sulfate de fer (soit normalement 3% du poids de la laine sauf que je me suis lamentablement trompée dans mes calculs, deux fois moins auraient suffit !)

Méthode

Je décris ici les étapes que j’ai effectuées (je ne prétend donc pas qu’elles soient l’unique et meilleure méthode !)

J’avais préparé deux écheveaux de laine (d’environ 12 gr chacun). Et je les avais laissé tremper dans de l’eau tout simplement (pas besoin de vinaigre ici).

J’ai tout d’abord porté à ébullition une bonne quantité d’eau (environ 1L). J’ai jeté ensuite tout le thé dans l’eau et j’ai laissé bouillir pendant 5 minutes. Ensuite, j’ai stoppé le feu et j’ai laissé reposer 5 minutes de plus. Puis j’ai filtré l’eau, pour enlever le thé.

J’ai légèrement essoré les mini écheveaux, puis je les ai trempé directement dans la casserole. J’ai à nouveau allumé le feu au maximum, jusqu’à ébullition. J’ai retiré le tout du feu et j’ai laissé reposer la laine 2/3 minutes. J’ai sortit les deux écheveaux.

Dans une bassine, j’ai mélangé le sulfate de fer avec de l’eau. J’ai trempé directement l’un des deux écheveaux dans ce mélange pendant 1 minute. L’autre écheveau lui n’a pas été mis au contact du sulfate de fer, il est resté tel quel.

J’ai ensuite rincé tout ça à l’eau claire séparément.

Le résultat

A gauche, l’écheveau au thé, à droite celui qui a été ensuite passé dans le sulfate de fer :

C’est assez impressionnant pour le sulfate de fer : on voit vraiment la couleur virer sous ses yeux en très peu de temps ! Je trouve personnellement que ca a tiré vers un beau brun foncé qui tire légèrement sur le Kaki ?? (j’avais pourtant eu une première expérience qui avait tiré vers le gris). Je pense que c’est lié à l’extrème charge de couleur en thé au préalable.
Pour confirmer mes suppositions, j’ai trempé plus rapidement et sans porter à ébullition un petit bout de laine, afin que le jaune soit beaucoup moins prononcé. Et effectivement, du coup, au passage au sulfate de fer, j’ai obtenu un joli gris (en bas sur la photo qui suit).

Comme vous pouvez le voir, la teinture du thé Earl Grey en elle même avait donné un jaune très profond.
Voici côte à côte tous mes petits essais : du thé naturel, passé au sulfate de fer, et un morceau de laine à la teinte plus claire passé au sulfate de fer :

Evidemment, en bonne impatiente que je suis, ces photos ont été prises avant que la laine n’aie le temps de sécher…

J’ai donc décidé, pour plus de justesse, de reprendre quelques photos une fois que le tout était sec, histoire que vous ayez une idée du résultat vraiment final avec les dosages indiqués :

Il me faudrait à présent trouver une idée de projet pour tricoter ces mini bouts de laine, afin de vous montrer la version tricotée en jersey, par exemple !



Articles similaires

24 réflexions sur “ Teinture au thé ”

  1. Très étonnante expérience de « chimiste » 😉 on dirait que la qualité de la laine n’a pas bougé malgré le passage à l’eau bouillante … ? en tout cas ces couleurs sont douces et bien réussies !

  2. Un cache théière ! des sous tasse…. Trêve de plainsanterie,c’est vraimant tentant ! Un jour j’ai laissé un fond de thé dans la théière.
    . J’ai été surprise de voir la couleur changer, un joli roux… Merci pour le partage.

  3. Très joli rendu, je trouve que les couleurs sont douces. Expérience intéressante. J’espère que la grossesse se poursuit en douceur…

  4. des petits échantillons au point mousse ?
    en tout cas très belles couleurs.
    En ce qui concerne la teinture avec des explications très précises et sur « la chimie » des plantes , il y a de supers explications chez tricofolk.
    Elle donne plein de précisions.
    bonne soirée.

  5. pour les fleurs de mauves . ..On peut tout à fait teindre à froid la laine mais il faut le faire en fermentation par d’abord des bains en acide puis un rapide bain en alcalin.

  6. Jamais encore tenter de teindre!!!Ca me donne des idées….merciiiii
    Et après lavage ca devient comment? Là est la question excistentielle….Lol
    Bonne soirée…Bisous

  7. Super, tu es géniale, c’est vraiment un très joli tutos, très bien bien… bravo et merci! Tu achètes où tes fils à teindre? Un conseil?

    1. et bien tout simplement ici comme je le disais dans mon article, c’est une bête pelote de laine de marque Regia. Idem pour mes autres essais (mais là, c’était une pelote de chez Drops). Donc en gros je fais mes mini teintures sur des pelotes de laine blanche :)

  8. Vraiment très intéressant! Les couleurs obtenues sont douces. Une petite idée pour les utiliser: pourquoi ne pas poursuivre ton envie de crochet, et fabriquer des coasters à mettre sous tes tasses de thé (hop, on reste dans le sujet héhé…). Bon week-end.

  9. Très intéressant, merci! J’adore les couleurs, et surtout les nuances que l’on peut obtenir avec le sulfate de fer. Je ne connais pas cette substance : est-elle inoffensive pour un enfant? Car mon idée de projet selon la quantité de laine que tu as, c’est une petite peluche pour quand ton loupiot sera plus grand. Il y a des tonnes de patrons sur Ravelry dont plusieurs gratuits (voici quelques exemples — désolée pour la taille du lien : http://www.ravelry.com/people/patamodeler/new_library?batch=&edit_sort=&page=&search=&set=90118&type=&view=).

    Ou alors, des chaussettes du Schtroumpf Mini! 😉

  10. Superbe couleur !
    Juste une petite question : quand tu parles de bain au sulfate de fer, c’est froid ? Parce que les écheveaux au thé sont chauds eux, ou faut les laisser refroidir ?
    J’essayerai bien, mais j’ai peur de feutrer………..

    1. la théorie oui, elle dit qu’il faut laisser refroidir à l’air libre à chaque étape. Pour le bain de teinture, après le bain etc… Pour qu’une laine feutre, il faut beaucoup quand meme d’expérience (regarde, ma laine ici contient même de la soie, et pourtant j’ai porté le tout à ébullition !)

  11. Ca me fait penser que petite ma mère nous faisait décorer des oeufs avec une décoction de peaux d’oignons qui donnait un brun rouge profond, à essayer aussi peut-etre ? Les couleurs que tu as obtenues sont douces, c’est très joli.

  12. tu t’en doutes je suis fan, tout à fait « mes » couleurs pour la saison froide … il y a tant de nuances à explorer dans les naturels !

  13. Super essai ! J’aime beaucoup ! Maintenant je sais comment vider les thés de mon placard.
    Une petites question : Comment la laine va veiller par rapport à sa couleur ?

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *