epaules

La poitrine qui baille ?

Esce que ça vous arrive parfois de bloquer sur vos photos de tricot (les votres ou les autres ?) sur ce petit pli de tricot juste au dessus de la poitrine, à côté des dessous de bras ? Si oui, c’est normal, un vêtement ne devrait pas bailler à cet endroit.

Je vous l’accorde, sur ces photos, ça reste parfois discret. Mais amusez-vous à regarder sous un autre angle tous les projets tricots que vous trouvez un peu partout et vous ne remarquez que ça !

La raison de ce petit surplus de tricot est très simple : analysez la forme de mes épaules :

Oui, en effet, elles sont en pente et non droites :) Pourtant, la majorité des patrons ne le prennent pas en compte.

Il m’est soudain venu en tête la question d’une cliente, qui me disait :

« je viens d’ouvrir votre patron pour la première fois, et ça démarre par 3 rangs raccourcis, je ne m’y attendais pas ! »

Sur le moment, je n’ai pas fait attention à pourquoi ça pouvait choquer et puis j’ai réalisé que c’était tellement naturel pour moi que l’épaule était en pente, que j’avais oublié d’en parler !

Je me rattrape donc aujourd’hui.

Pour qu’un pull ne génère pas de plis au dessus de la poitrine, il est important donc d’avoir une épaule penchée et non droite. D’ailleurs si vous faites de la couture, vous savez à quel point l’épaule n’est normalement pas « toute droite ».

Imaginez vous à l’intérieur du pull de l’image de gauche : vos épaules sont plus basses que le pull, ce qui fait que tout le surplus va littéralement tomber et se rajouter au dessus de votre poitrine. A droite, on comprend qu’en enlevant un peu de « matière », on épouse mieux le corps et il n’y aura pas de tricot en « trop ».

Ceci se résout avec de simples rangs raccourcis, dès les tout premiers rangs, sur 4 aller-retour à peine environ.

Et voici le résultat en image : les plis sont vraiment atténués. C’est la raison pour laquelle mes patrons ont toujours des rangs raccourcis au tout début du dos et des demi devants.

J’espère que vous expérimenterez et me donnerez des nouvelles :)



Articles similaires

24 réflexions sur “ La poitrine qui baille ? ”

  1. ah bah mince alors ! Va falloir que j’y songe lors de mes prochains pulls… En top down ou en bottom up, ça marche pareil j’imagine ? Merci Elise !

    1. Oui oui ca fonctionne pareil, enfin quoique en bottom up en fait, c’est plus simple : tu fais chaque épaule séparemment (sauf pour un pull à encolure toute ronde façon « jaquard islandais » mais là de toute façon tu ne peux rien faire) donc rien ne t’empèche de diminuer tes mailles à la fin de chaque côté (je crois que c’est ce que fait phildar d’ailleurs ?)

  2. Excellente réflexion!!!!
    Fallait juste penser comme toi!Je l ai jamais fait….je retiens pour le futur!
    Merci bcp Elise et belle soirée .Bisous

  3. Merci de nous faire toutes profiter de tes réflexions sur la morphologie et le tricot. Ca me donne effectivement envie d’essayer, et d’essayer, qui plus est, un de tes modèles.

  4. Voilà qui me donne envie de tester un de tes patrons.
    P.S. : j’ai bien pensé à toi pendant des mois en achevant le pull en Madelinetosh 80/10/10 fingering MCN que tu m’avais revendue.

  5. Quelle belle démonstration ! J’ai souri en lisant: « Dès les tout premiers rangs ». Tu sembles considérer aussi comme une évidence qu’on commence un pull par le col. Souvent, ce ne sont pas les premiers, mais les derniers rangs du dos et du (des) devant(s) qui sont tricotés en rangs raccourcis. Et on en revient à l’élément principal de la rédaction technique: se glisser dans la peau de l’utilisateur. Bien plus facile à écrire qu’à faire !

    1. En effet huhu :) Ah làlà, pourtant c’était mon métier avant puisque j’étais dans l’ergonomie. Le premier conseil qu’on ma donné « ne jamais se mettre dans la peau de l’utilsateur » d’ailleurs. Ca m’avait choqué à l’époque mais c’est vrai : personne ne peut tenter d’être quelqu’un d’autre, il faut juste observer et constater :)

  6. Bonjour,
    Je comprends maintenant pourquoi le modèle Spring Lines de la Maison Rililie , qui est topdown , comporte des rangs raccourcis …J’ai acheté le modèle sans l’avoir commencé, et j’avoue que ça me fait un peu peur, cette technique…Je n’ai tricoté des rangs raccourcis qu’une fois, c’était le GRR de la Droguerie. On ne dirait pas, comme ça, mais le tricot demande du courage , il faut oser se lancer !

  7. Merci beaucoup Elise de ta générosité à nous faire partager tous tes trucs pour que le tricot s’adapte à notre morphologie ! Ayant moi aussi les épaules bien tombantes comme toi, cette astuce va je pense énormément me servir à l’avenir !
    Merci encore !
    Nathalie

  8. Encore une fois merci de partager tout ça avec nous. Je continue à baver sur tes patrons sans avoir encore franchi le pas mais je sais que le jour où je le ferais je serais (enfin !) bien accompagné tout au long de mon tricot et que ce sera (enfin !) un vêtement que je porterai sans avoir honte de son tombé !

  9. mmmhhh … article très intéressant Elise. Mais je me demande si cette explication marche aussi pour celles qui ont des « épaules de nageuse » ;-D. Mes épaules me semblent plutôt droites et carrées, comparées à celles de certaines de mes amies. Faut-il alors adopter le patron et ne pas inclure ces fameux rangs raccourcis ?

    Bonne journée,

    1. C’est une très bonne question :) Les épaules de nageuse, elles sont super larges non ? A mon avis il y a en effet aucun rang raccourcit, mais probablement en plus une adaptation à faire au tout début du haut des manches ? C’est un cas de figure que je n’ai jamais vu apparaitre dans aucun ouvrage sur la création tricot en tout cas. On trouve bcp de littérature sur les fortes poitrines, les petits bidons bien remplis, mais pas les épaules 😉

  10. Merci !
    C’est comme toujours très instructif et intéressant.
    Il faut croire que ce principe n’est pas toujours mis en pratique dans la confection, je viens de m’acheter ( en solde mais encore fort cher) un pull en cachemire qui a malheureusement ce défaut.
    C’est très moche…
    Je pensais que c’était moi qui étais mal foutue 😉

    1. Et non, personne n’est mal foutu :) C’est juste le styliste de ton pull qui a le cerveau mal foutu huhu ;))

  11. Très instructif ! Je rajouterai aussi que sur certains patrons (Fallmashe ou Ankestricke, si tu préfères ) elle nous fait tricoter des petites augmentations au milieu de chaque épaule en haut du dos sur 4 rgs , le dos étant légèrement arrondi aussi … 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *