triangle-types001

Etude des morphologies : le triangle

Dans la série « Etude des morphologies », je vais tenter de vous présenter à chaque fois un type de morphologie, et les conseils de style adapté pour le mettre en valeur. Aujourd’hui, on étudie ensemble le triangle. Je traiterais des autres morphologies petit à petit.

Le triangle : signes distinctifs

  • Votre poitrine, et le haut du corps (les épaules) sont menus ou étroits
  • Vos hanches sont plus larges que le haut du corps

 Les règles en habillement

Pour ce type de morphologie, tout ce qui attire le regard vers le haut du corps est conseillé : décolleté, encolure large, colliers colorés, élargir les épaules avec des fronces, des volants, avec des rayures horizontales au buste, les cols V, cols bateau, les manches ballon, les vestes avec épaulettes… bref : le haut est important !

Côté couleurs, il est conseillé d’avoir des teintes claires en haut, et des teintes foncées en bas.

L’ourlet de votre pull / tee-shirt / veste ne doit pas arriver au point le plus large de vos hanche, mais au dessus. Cet ourlet doit rester le plus discret possible (évitez donc une bande de motifs colorés au niveau le plus fort des hanches 😉 ) Le point de référence de la longueur idéale : à peu près au niveau des rivets métalliques de vos poches de jeans.

 Les styles à éviter

Les hauts trop ajustés, le raglan, les hauts plus foncés que le bas, les jupes larges évasées froncées plissées, les lignes horizontales au niveau des hanches…

En tricot, que choisir ?

Evitez comme je l’ai dis plus haut les raglans. Les autres types de pull vous iront bien. Evitez absolument les gilets qui se ferment uniquement en haut par quelques boutons : la fente du gilet qui s’élargit aux hanches accentuerait encore plus la largeur du bas ! Evitez aussi les bandes colorées ou les rayures entre les hanches et la taille, ou juste à l’ourlet du bas.

Voici quelques exemples de modèles tricot adaptés à votre morphologie (click sur les images pour consulter les patrons) :

 



Articles similaires

12 réflexions sur “ Etude des morphologies : le triangle ”

  1. Un article super intéressant ! j’ai appris plein de choses ! (bien contente d’avoir découvert ton blog)
    Je suis du genre 8 (ça existe, comme morpho officiellement ??), que conseillerais-tu ?
    je suppose que tout ce qui concerne la bas du gilet ou pull de la formule Triangle peut s’appliquer. Mais le haut ?

  2. Tiens, c’est rigolo parce que c’est pile mon type de morphologie (pour commencer, c’est sympa;-)).
    Par contre, pour le raglan, j’avoue être une grande fan, je ne me suis jamais sentie peu à mon avantage avec ce type de forme (mais je pense que c’est l’avantage d’avoir 0 courbe: 0 adaptation! :-D)

  3. Il va falloir que je m’observe attentivement dans le miroir, car pour l’instant je n’ai aucune idée de mon type de morphologie… C’est vrai que quand on décide de ne faire plus que des tricots qui nous mettent en valeur c’est surement par là qu’il faut commencer… !

  4. Merci Elise,

    C’est passionnant toutes tes explications. Et de plus de mettre des exemples de modèle, c’est trop génial.
    J’ai ma fille qui à ce type de morphologie et cela va m’aider à lui selectionner des modèles et de plus tes indiquations valent pour l »habillement aussi. Cela va nous donner de belles pistes de recherche et j’oserai lui coudre des habits ainsi.

    J’ai hâte de lire la suite.

  5. C’est pile ma morphologie, par contre je pensais que les tailles très marquées avec ensuite des plis et un peu d’ampleur (pour les jupes par exemple) étaient ce qui allait le mieux…Merci pour tous tes articles.

  6. Merci pour ce résumé c’est super. J’ai juste pas trop compris pourquoi le raglan n’etait pas recommandé ? pour moi c’est juste une façon de faire les manches (d’ailleurs le dernier modele Sprig, est un raglan, en tout cas c’est ce qui est dit quand la description).
    En tout cas ça m’aide beaucoup car j’ai toujours peur de me lancer dans un tricot qui au final ne m’ira pas.

    1. oui, en effet sprig est un raglan, mais sa forme finale est plutot discrete, car le motif détourne l’attention. Le raglan en soit n’est pas interdit, il faut juste s’assurer qu’il comporte en plus des atouts tels que ceux décrits dans les conseils (couleur claire, motifs en haut, bref, ce qu’il faut pour donner une importance visuelle plus importante en haut qu’en bas).
      C’est plutôt le raglan « classique » et « nature » qui peut poser soucis : les lignes qui partent du haut du coi vers les aisselles accentuent visuellement un élargissement du bas, dessinent des lignes évasées vers le bas, qui ne rendent pas service si le haut est plus étroit que le bas. Esce que c’est plus clair ainsi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *