Choisir la taille d’un patron

Je précise toujours dans mes patrons, qu’en cas de questions, vous pouvez me contacter directement. Cela fait partie intégrale du service, et je suis toujours ravie quand certaines personnes me contactent pour me demander mon avis sur leurs doutes, leurs envies d’adapter un de mes patrons et les conséquences sur le résultat final. Quand j’ai les réponses, évidemment :)

Cette semaine, j’ai reçu un message d’une de mes clientes, concernant le patron Montrouge :

J’aimerai prendre ton conseil de designer pour ne pas me planter sur la taille.
Echantillon lavé bloqué en physalis : 20,5 mailles/26 rangs, donc en largeur ça va mais en longueur pas du tout. (Note : le patron donne un échantillon de 20 m et 30 rangs) (…)
Et côté taille, faut il prévoir un peu de positive ou negative ease ? (je sais que tu présentes le modèle un peu positif, mais je ne crois pas que ce soit le cas de toutes les testeuses). Et je suis un peu dans l’entredeux (40 et 42), donc avec un échantillon batard je suis perdue. Et j’ai l’impression que le motif donne plus de souplesse au tricot que de resserage.
Pourrais tu m’aider un peu dans le choix de la taille s’il te plait ?

J’ai décidé de partager avec vous aujourd’hui donc quelques conseils pour vous aider à choisir la bonne taille.

Le tour de poitrine

source : bratabase.com

Sur mes patrons, et sur la majorité des patrons de tricot, il faut se baser sur votre tour de poitrine pour choisir la taille. Si
vous ne pouvez pas demander à une amie de le faire, voici quelques étapes à respecter pour ne pas avoir de surprise :

  • Pensez toujours à prendre vos mesure en portant le soutien gorge que vous mettez le plus souvent
  • Pensez aussi à porter le tee-shirt ou le haut que vous envisagez de mettre sous le pull (par exemple, si c’est un gilet très décolleté, choisissez un top à bretelles fines etc…)
  • Faites attention dans le miroir : le mètre de couture doit rester horizontal par rapport au sol, et mesurer le point le plus large de votre poitrine. En général, il s’agit de la zone du téton, mais en fonction de la forme de votre poitrine, cela peut aussi être plus haut.
  • Notez le tour de poitrine obtenu

L’aisance

L’aisance est toujours indiquée sur mes patrons, et aussi généralement dans les patrons de tricot. Elle vous donne une idée du résultat du pull ou du gilet, porté sur une personne. Par exemple, Montrouge est présenté sur les photos avec 2cm d’aisance positive.
Essayer d’imaginer ce que donnerait le même ouvrage avec une aisance négative. En ce qui concerne Montrouge, il y aurait un risque de « bâillement » entre les boutons. Pour un pull comme Opera, à l’inverse, qui est présenté avec une aisance négative, il aura tendance à mettre en valeur votre poitrine, au lieu qu’elle ne « flotte » dans le pull. Et ce n’est pas parceque le pull ou le gilet est près de la poitrine, que vous serez obligées de supporter un vêtement moulant sur le reste du corps. J’évite toujours en ce qui me concerne de mouler mon ventre. Parceque je sais que je ne me sens pas bien à l’aise si c’est le cas.
Donc, faites confiance en général au créateur : il a définit une aisance « idéale » pour mettre en valeur le vêtement. Vous pourrez toujours réaliser plus tard moins (ou plus) de diminutions au niveau de la taille si besoin. L’important c’est que le vêtement soit ajusté à la poitrine.

L’échantillon

Je ne connais aucune tricoteuse qui obtienne systématiquement le bon échantillon avec le numéro d’aiguilles précisé dans un patron. Personne ne tricote de la même façon.
Respectez les étapes suivantes pour vous éviter de mauvaises surprises :

  • Lavez toujours vos échantillon de la façon dont vous laverez votre vêtement plus tard. La laine évolue avec le lavage, surtout en fonction de sa composition
  • Comptez le nombre de mailles pour 10cm. N’hésitez pas à reproduire cette étape à un autre endroit de l’échantillon, pour vous assurer que vous obtenez toujours le même nombre de mailles
  • Essayer d’atteindre le même nombre de mailles que celui indiqué sur le patron. Si vous n’arrivez pas exactement au même nombre, pas de panique, vous pourrez adapter un peu.

Dans le cas cité plus haut, la cliente obtient 20,5 mailles au lieu de 20. Sur un pull, celà peut représenter 4 à 5 mailles de différence, soit 2 cm de moins ! Ce qui équivaut à « perdre » l’aisance positive prévue à la base.

Choisir la bonne taille, et les adaptations

A présent, vous avez tous les éléments nécessaires pour choisir la meilleure taille.

Reprenons l’exemple plus haut. Après avoir vérifié à nouveau ses mensurations AVEC le soutien gorge, et le tee shirt, ma cliente a réalisé qu’elle faisait 96 cm de tour de poitrine. Elle pourrait donc, si on se fie au tableau des tailles que je mets à disposition dans le patron Montrouge, choisir la taille 42 (qui indique un tour de poitrine de 97 cm).

SAUF que, d’une part, elle n’a qu’une centimètre d’aisance, au lieu de 2, et qu’en plus son échantillon est de 20.5m et non de 20m. Mais si elle choisit la taille 44, indiquée pour un tour de poitrine de 103 cm, elle risque non seulement d’avoir la poitrine qui baille, mais aussi d’avoir des plis au niveau des aisselles, ou les bras qui nagent un peu, puisque tout est lié.

Si elle voulait respecter les 2cm d’aisance, il faudrait qu’elle fasse un pull avec 98 cm à la poitrine.

Dans ce cas, un peu de mathématiques s’impose :

Si par exemple le patron fait 194 mailles au niveau de la poitrine pour une taille 42 (quand dans le patron, on joint en rond en général, puisque mes patrons se tricotent toujours du haut vers le bas, en rond), pour un échantillon de 20m pour 10 cm, cela nous donne ceci :

194 mailles x 10 cm / 20,5m (votre vrai échantillon) = 94,6 cm et non plus 97 cm

On va arrondir à 95cm pour plus de simplicité.

Le tour de poitrine visé pour rappel est de 98 cm : il lui manque donc 98 – 95 = 3 cm

En nombre de mailles, cela donne : 20,5 x 3 / 10 = 6 mailles

Elle devra idéalement rajouter 6 mailles si elle décide de tricoter la taille 42.

Si elle trouve que son dos est cambré, mais que son ventre est un peu plus présent, elle pourra par exemple choisir de rajouter 2m au dos, 2m sur le demi devant gauche, et 2m sur le demi devant droit. Ou l’inverse si elle veut mettre plus en valeur le ventre.

 

J’espère que ces conseils vous seront utiles ! Bon week-end prolongé à vous.

 

 

Articles similaires :

Promotion d'anniversaire (du 1er au 3 juillet)
Etude des morphologies : le triangle
A propos de l'aisance d'un pull et de la poitrine
Le support et la gestion des erreurs sur mes patrons
Taille, hanches, et morphologie du tricot
Relever les mailles
Le blocage
Toe-up or not toe-up ?
  1. Christine dit :

    Tu es toujours aussi claire, précise et rigoureuse dans tes explications. Merci beaucoup.

  2. hélène58 dit :

    merci pour ces conseils très utiles

  3. Anouch dit :

    Merci beaucoup pour toutes ces explications, ils vont m’être fort utiles!

  4. Floub dit :

    Très intéressant, c’est utile de reprendre ses mesures, il parait que la plupart des femmes ne portent pas la bonne taille de soutien-gorge.

    A part ça, je dois être une alien car j’obtiens toujours le même échantillon que celui indiqué par le fabricant. MAIS dommage, je n’utilise jamais la laine préconisée ;-)

  5. Merci. Je vais garder précieusement ces éléménts !

  6. Tiphanie dit :

    Ces conseils seront présents le moment venu !
    Merci pour toutes ces précisions !

  7. Tiphanie dit :

    Je voulais dire UTILES :)

  8. Sonja dit :

    Je pensais que les cm d’aisance étaient toujours inclus dans les patrons mais grâce à ton exemple, j’ai compris que non puisque tu dis qu’avec 97 cm (pour un tour de poitrine de 96 cm), il n’y aurait qu’1 cm d’aisance!
    Explications très claires, merci :)

  9. Catherine dit :

    Merci pour cet article que je garde précieusement en référence…

  10. elise dit :

    Sonja : ils pourraient l’être dans l’absolu, mais franchement, si tu ne fais pas pile poil l’exact même tour de poitrine que la taille X, tu ne rentrerais pas dans la bonne catégorie (soit trop petit, soit trop grand). J’ai donc opté ici pour un exemple d’adaptation et de personnalisation « idéale » qui ne coute pas beaucoup d’effort, en rajoutant juste quelques mailles :)

  11. vanlancker dit :

    comment faites vous toutes
    je suis subjuguée par le nombre de tricots qui sortent de vos aiguilles à toutes, comment faites vous???

  12. koalachocolat dit :

    Merci pour ces précieux conseils, je trouve la partie sur l’aisance particulièrement utile car, comme Sonja, je croyais qu’elle était toujours inclue dans les patrons.

  13. Nuala dit :

    Comme toujours tes articles sont très intéressants, tes explications claires. Merci de partager ton savoir avec autant de générosité.

  14. Sabine P. dit :

    Oh la la ! il va falloir que j’étudie ça sérieusement !!!!!!

  15. orel06 dit :

    Bonjour Elise, merci pour tes précisions, mais si je ne m’abuse tu ne précises pas l’importance de l’échantillon en hauteur, et quelque soit le patron et la laine que j’utilise, mes échantillons sont bons en largeur mais jamais en hauteur, pour l’instant je n’ai osé le tricot pour moi (sauf tes chaussettes de la schtoumpfette…) mais pour mes enfants et sur eux c’est pas génant.
    Alors je suis preneuse de savoir comment corriger cet écart sur la hauteur du tricot …
    Merci encore de partager tout ça avec tes lectrices

  16. OLRY dit :

    merci pour les réductions , déjà en possession des patrons , bonnes anniv »
    Gamine!!!!!
    Pascaline