Archives pour la catégorie couture

Une chemise Kooples maison

Depuis le temps que je la voyais sur la blogosphère, j’ai finit par craquer !

Armée de mon tissu liberty Tatum marron (ebay), de passepoil marron satiné (Fil 2000), et de mon Burda de Septembre 2009, il m’aura fallu pas mal d’efforts (surtout pour le passepoil). D’ailleurs, sur la fin j’ai fait ma flémarde : exit le passepoil aux poignets et sur le col. Tant pis, le résultat me plaît.

C’est le premier gros morceau que je fais en liberty. Je ne compte pas mon haut à volants en Fairy Clock, car le motif était plutôt discret. Non, je parle des bonnes grosse fleurs des familles, ces motifs qu’il y a 2 ans je trouvais too much, et que j’ai appris à apprivoiser. J’avoue qu’au début des essayages, j’avais encore peur de ressembler à une tapisserie de grand mère. Et puis le résultat final est vraiment chouette, alors au diable la timidité !

lire la suite

Un caban d’automne

Le manteau est fini ! Le patron est issu du Burda Aout 2009. J’ai utilisé un lainage et une doublure (anti statique) de chez Modes et Travaux.

Les boutons proviennent de la droguerie.

J’ai suivit à la lettre le patron, avec cependant quelques prises de tête : pas de poche dans le dos. Et la parementure du col arrière, je n’ai jamais compris comment la coudre, du coup je m’en suis passée. En coupant la doublure, j’ai complètement oublié d’ajouter 3cm d’aisance. J’ai donc du recouper, et me creuser les méninges pour savoir comment former le pli d’aisance.

lire la suite

Un haut qui pique aux yeux :)

C’est la couleur évidemment qui pique aux yeux Cela dit, j’aime beaucoup au final cette couleur (je n’aurais pas osé au premier abord).
Je l’avais repéré sur une super robe de Marie. Une petite virée avec Stéphanie et hop, il était dans mon sac.

Le tissu (en je ne sais quelle matière fluide) est de chez Stop Tissu. Le modèle provient de Everyday handmade clothes, modèle 20.
Le tissu est super fragile, et j’ai galéré pour faire la fente devant (d’ailleurs, si on regarde de près c’est toujours un peu la cata :((( impossible à le faire de façon propre). Pour la finition, et pour détourner les yeux du désastre, j’ai rajouté quelques perles au bout des biais. Le haut peut se porter ouvert (on aperçoit alors la magnifique parmenture de la fente si cauchemardesque) ou alors noué pour un côté petite fille sage.

lire la suite

Rouille et Chocolat : le retour

Aditi avait déjà réalisé ce sac et m’a donné très envie de le faire à mon tour. Le patron a été acheté sur le salon de l’aiguille en fête par une de ses amies. Je l’a modifié pour l’agrandir, en lui rajoutant 5cm à chaque côté et aussi en haut et en bas.

Il comporte 2 grandes poches : une à l’avant avec des fronces, et le rabat contient une grande poche que l’on boutonne devant.

lire la suite

56481418

Rouille et Chocolat

Un petit haut vite fait. Le patron est maison. Le tissu est un jersey (Stop Tissus, 1€ le mètre) marron avec des pailettes orangées. J’ai rajouté un ruban rond épais satiné couleur rouille (la Droguerie). Ce ruban est maintenu dans un espace de 5mm (j’ai passé une aiguille à gros chat) entre deux lignes de couture. L’ourlet du bas est un point roulotté à la surjeteuse, et j’ai fait un biais maison pour les manches.

La vengeance de la machine à coudre

Depuis que j’ai ma Brother NV150 c’est le bonheur ! Du coup, ce week end j’ai rattrapé le temps perdu. Pas moins de 3 projets en un jour !!

Une robe smockée

En tout premier, une robe qui avait été commencée avec ma Singer, et comme la bestiole était tombée en panne…  Je prenais mon mal en patience.

Inspirée très fortement du modèle 24 du livre One day sewing summer clothes 07, mais avec des rangs de smock plus serrés (de mémoire il doit y en avoir 16). Le tissu est splendide, il provient de chez Boulot Chouchou (qui a été fabuleuse de réussir à le trouver d’après une photo d’un livre), mais un peu transparent, j’ai donc du le doubler avec du voile de coton blanc.

lire la suite

En rouge et noir (et rose et jaune et …)

Depuis le temps que je voulais me faire un sac ! C’est chose faite.

Le patron c’est le Charlie reusable grocery bag de chez BurdaFashion (patron gratuit). Comme je voulais le faire réversible, (ou tout du moins avec une doublure), Aditi m’a passé un beau coupon de coton très épais rouge. Pour la technique, j’ai suivit les étapes décrites sur le super tuto de chez VeryPurplePerson.

J’ai aussi customisé un peu l’intérieur : une poche zippée interne (avec le tuto ici, très bien expliqué tout en image), une autre poche visible, et un ruban avec un crochet pour mettre mes clefs et les retrouver en un coup de main (j’adore ce type d’astuce).

lire la suite

taupe

Taupe et dentelle

Issu du patron Simplicity 3964, un haut relativement simple (si ce n’est l’empiècement du devant qui est quand meme pas si simple, j’ai bossé pas mal de temps dessus).

Par contre, je me suis retrouvée à court de fil au moment de coudre la dernière manche (on ne le voit pas sur les photos mais j’ai posé avec une manche pleine d’épingles). C’est frustrant, il faut absolument que je retrouve la meme référence de fil pour finir. Il me reste encore beaucoup du tissu ajouré (comme on peut le voir dans la photo du bas), j’envisage de l’utiliser pour une autre chemise, mais je pense que je pourrais même donner de quoi faire un empiècement, si l’une de vous est intéressée (laissez moi un message).

lire la suite

Une robe à petits volants

Cette robe a une longue histoire.

J’étais partie sur le modèle 9 du livre 99, mais le résultat était affreux et tombait mal. Fatiguée (ce n’est pas la première fois que je me retrouve en sac à patates avec un patron japonais) j’ai découpé la jupe et j’ai décidé de faire une infidélité en utilisant le patron B5181 de chez Butterick (avec doublure en coton fin noir histoire d’avoir une finition pas mal).

lire la suite

Ca avance, ca avance…

Il ne me reste plus que le dos à faire et le pull sera terminé (snif, pour cause d’oubli d’échantillon, le tricot est bien trop grand, je dois tout refaire ouiiiinn) ! Il se tricote très rapidement (sauf quand on doit le tricoter 2 fois). J’espère que le résultat final ne sera pas trop éloigné de la photo du modèle. Malheureusement, je ne sais pas pourquoi mais souvent mes tricots ne ressemble au final pas beaucoup aux photos (trop de retouche lors du shooting ? héhé)

lire la suite

Un petit haut Nani iro en lainage

Issu du livre Nani Iro, un petit haut avec des poches rondes.

J’ai réalisé un biais en liberty, en suivant une technique pour optimiser au maximum la quantité de tissu utilisé (car on sait toutes que liberty ça coûte cher). Résultat, pour faire le biais de l’encolure, j’ai utilisé à peine un carré de 16cmx16cm pour tout le tour !

La technique est décrite sur 2 liens : ici très détaillé mais avec une étape où j’ai bloqué et ici la version qui m’a aidée pour le point de blocage mais qui va moins loin.

lire la suite

Une robe turquoise avec des nuages

Et me voilà de retour à la couture ! Pour ma première création depuis mon mois de pause, je suis partie du buste du haut 5 du livre Otona No Couture One piece smoke blouse, sans les manches Goldorak. Pour le bas, j’étais partie sur un simple carré, mais le résultat après épinglage était horrible avec ma morphologie. J’ai donc complètement changé le bas, avec un patron maison tout arrondi largement inspiré d’une robe de chez Antoine et Lili.

Pour les motifs, j’avais repéré et complètement craqué sur la réalisation d’il y a environ un an d’une fille, trouvé sur son blog, et j’ai repris l’idée des appliqués découpés dans le tissu du haut. J’ai fait des finitions à l’envers sur les bords des panneaux, afin que celà tienne bien droit, en cousant des rubans turquoise. Et j’ai fait une fente sur le coté gauche du buste pour faire passer les liens dehors, entourer dans le dos et nouer sur le coté.

lire la suite